🗯 Les sculpteurs de lumière ðŸ—¯

Je vous ai précédemment parlé de la BD «Les Baleines publiques» de Broussaille, mais aujourd’hui je vais vous présenter le plus beau de tous ses albums (cela n’engage que moi, mais pour tout vous dire je l’ai en double exemplaire, c’est dire !)

Il s’agit de : Broussaille T.2 ; les sculpteurs de lumière; Bom, Frank; Dupuis Reperages – 9 Septembre 1987

Broussaille entre deux examens va voir son oncle Renéet sa tante. On sent bien que son oncle c’est lui qui l’a initié à la Nature et à tout ce qu’il redonnera dans le journal de Spirou dans les «Cahiers de Broussaille». Comme Frank est un peu l’héritier spirituel du dessinateur René Hausmann qui servira, sans le savoir de modèle à l’oncle René

Son oncle a maintenant un autre petit protégé qui aura son importance dans l’histoire. On voit que cet oncle est un humaniste qui «considère l’enfant » comme une personne.Une usine de retraitement des déchets se construit au village. L’oncle s’y oppose d’une manière verbale violente.

Pourtant les écolos disent qu’elle est parfaitement intégrée et non polluante. Près d’un petit lac qui lui aussi aura toute son importance par la suite.Alors qu’il se repose près de ce lac Broussaille y découvre une statue de St Jean l’Évangéliste, décapitée d’une manière très précise.Dans le bureau de son oncle Broussaille découvre une diapo d’un puits avec une inscription mystérieuse; Broussaille pense que son oncle prépare une conférence.Mais n’est-il pas plutôt à la recherche d’un trésor ? Une feuille essaye de résoudre l’anagramme du puits. La phrase «Considère l’enfant» est entourée, mais que veut-elle dire ?Quand l’enfant du début de l’histoire lui dit qu’il a un vrai trésor, Broussaille pense avoir trouvé la réponseMais il s’agit d’un vrai trésor d’enfant. Fausse piste.

Mais au solstice d’été, fin juin, à la Saint Jean Baptiste, tout devient lumineux !

 

 

Et comme dans les Baleines Publiques c’est la lumière du soleil sur le lac qui révèle LE phénomène

Ici le phénomène se termine par des symboles lumineux et en même temps par la création d’un hologramme de la tête de St Jean.

L’oncle avait deviné.. mais trop tard il n’aura pas assisté au phénomène !

Comme Catherine, l’amoureuse de Broussaille, dans le précédent album avait compris ce qui se passait avec la baleine mais n’a pu y assister.

Que s’est-il passé ? Des philosophes ont du mettre en place ce qu’il fallait lors du siècle des Lumières.

 

et en effet au début du livre on apprend que ces philosophes, ces chercheurs de lumière, ont mis en place tout un réseau de cristaux pour créer ce message. Ils mourront tous à la révolution.

Mais quel est ce message ? Comme tout message symbolique il n’est là que pour faire résonner notre vérité intérieure.

Mais l’usine est dynamitée par un groupuscule extrémiste et remplit le lacL’oncle ne verra donc jamais le phénomène. Lui même dit qu’il n’en était pas digne, trop orgueilleux et égoïste il a toujours voulu trouver la solution tout seul, simplement pour lui.

Mais justement, peut-on trouver LA réponse tout seul ? Et pourquoi les cristaux n’étaient pas recouverts de mousse après tant d’année ? Qui le sait ? Peut-être un indice dans le nom de l’amie de la tante de Broussaille, mais ça, il vous faudra lire l’histoire vous-même pour le comprendre. Et peut être saurez-vous alors pourquoi j’ai deux albums de cette histoire chez moi 😉

Publicités

1 commentaire

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.