Bazar (magazine)


1.jpg

En 1975, Pif Gadget est à l’apogée de son succès. Or les éditions Vaillant n’ont rien à offrir aux 14 ans et plus, lectorat qu’ils perdent alors au profit de la presse de bandes dessinées pour adultes émergente.

01

Ils vont alors travailler sur un magazine de BD adulte. Ce n’est pas difficile car quasiment tous les auteurs de BD adultes de l’époque sont passés par Pif, et son succès phénoménal leur permet d’expérimenter sans aucune contrainte financière ni éditoriale. C’est comme cela que sort en 1976 le magazine BAZAR
05
Du rédactionnel un peu déjanté, comme Pilote avait appris à le faire
07
Tout en restant dans la ligne critique des régimes totalitaires
12 Le pauvre noël du vieux vampire Gotlib Alexis
Des BD avec de grands noms, comme cette satire de BD de vampire par Gotlib au scénario et Alexis au dessin.
18 Quino
Beaucoup d’illustrations et dessins d’humour. Ici le grand Quino, le créateur de Mafalda.
36 Barbarella Forest
Forest, qui avait dessiné dans Pif 4/5 ans au paravant Mystérieuse, matin, midi et soir, reprend Babarella.
49 caloi
Des dessins sur l’Argentine sous dictature.
53
Franc, débutant déjà bien connu pour son Tonton Marcel.
55 Janis Nieto Garcia
Une belle BD de Garcia
62
Loup, décédé l’an dernier, très présent aussi dans la presse à cette époque là
76 Castelli
Des dessins d’humour un peu « frappés » 🙂
79 Un crime parfait Castelli Pichard
Et une BD « adulte » (c’est à dire avec nu 🙂 ) de Pichard qui excellait, entre autre, dans Charlie Mensuel avec Paulette, toute aussi dénudée et aux formes généreuses.
84 Mordillo
Et enfin Mordillo et bien d’autres articles rédactionnels qui valent leur pesant d’or.
Bref que du beau monde, un journal promis à un bel avenir, très certainement. Et pourtant, pourtant, il n’y eu qu’un seul numéro qui servit de « numéro zéro » tiré à 150 exemplaires pour ses collaborateurs, mort-né mais artistiquement brillant.
Entre les débuts de la réflexion de la création du journal et ce numéro, un an s’est écoulé, la conjoncture économique a totalement changé la crise pétrolière qui bat son plein. À la même époque Greg crée (dans un genre différent et moins « adulte » au sens qu’on donnait à cette époque) son magazine Achille Talon Magazine, qui lui aussi sera impacté par la crise économique : format plus petit imposé, mauvais papier et pour finir ne tiendra que 6 numéros !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s