Le journal de Nano et Nanette


Nano et Nanette 00

Le journal de Nano et Nanette n° 435 du 15 juin 1965.

Nano et Nanette 435 - 01

Édité par les éditions de Chateaudun, la maison d’édition du grand dessinateur, scénariste et éditeur : Marijac. Il créa des magazines de BD qui eurent leur heure de gloire comme Coq hardi et à Frimousse. Cette maison d’édition créée en 1956 cessa son activité en 1971. C’était justement une période où la BD commençait à bouger et face à des magazines bien installés comme Spirou ou Tintin, ou de nouveaux magazines très modernes comme Pilote, il n’arriva pas à prendre ce tournant de la modernité.

Nano et Nanette 435 - 04

Dans ce n° il y avait entre autre la BD « La fille de Robin des Bois » dessinée par l’excellent Noël Gloesner et scénarisée par Marijac justement. Une des rares BD française publiée (les autres, on le verra plus loin étaient surtout des reprises anglaises.).

3mdm

Marijac (Jacques Dumas) est né en 1908 et décédé en 1994. J’ai eu l’occasion de le rencontrer au Salon d’Angoulême au milieu des années 70. Il avait fait, à ma demande (et surpris de cette demande émanant d’un jeune que j’étais alors)  une dédicace de ses personnages « Les Trois Mousquetaires du Maquis« , une BD extraordinaire qui avait été rééditée d’une manière assez limitée (hélas).

jb

Il a commencé dans la bande dessinée dans les années 1930, son principal héros étant alors le cow-boy Jim Boum. Il s’engage dans la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale. Il lance immédiatement après la libération de la France un hebdomadaire de bande dessinée qui deviendra très vite populaire : Coq hardi. Il a scénarisé de nombreuses séries, (Colonel X pour Raymond Poïvet, Christian Mathelot et Noël Gloesner; Poncho Libertas pour Le Rallic; Roland Prince des Bois pour Kline…). Et il édita donc des revues comme Mireille, Nano et Nanette, Frimousse, etc.

Il fut lauréat du grand prix de la ville d’Angoulême 1979.

Nano et Nanette 435 - 05

Noël Gloesner assurait donc le dessin de cette BD. J’ai déjà eu l’occasion de parler de lui avec LES AVENTURES DE YANN LE VAILLANT : Au pays du Bouddha vivant

Il est né en 1917 et décédé en 1995. Il dessina beaucoup dans Fripounet et Marisette et dans Âmes Vaillantes. Il a beaucoup travaillé pour les éditions catholiques en créant bon nombre de récits religieux pour les collections « Vivants témoins », « Croyants de tous pays » et « Les Grandes heures des églises ». Il fit aussi un peu de BD humoristiques dans l’hebdomadaire Formule 1. Il rencontre Marijac dans les années 50 dans les magazines Pierrot & Lisette des éditions Montsouris. Il dessinera bon nombre de BD sur ses scénarios. Marijac dit de lui dans le n°4 de Hop !, en 1975) : « Ce fut mon meilleur dessinateur, celui qui interpréta le mieux mes scénarios… »

Nano et Nanette 435 - 08

Sinon, comme je le disais, le journal de Nano et Nanette regorgeait de pas mal de matériel d’origine anglaise et un peu daté. Ainsi « Mark Trail: Pataud, chien fidèle » du dessinateur britaninique Maurice Dodd (1922 – 2005) avait déjà été publié dans le journal de Tintin Belge, 13 ans auparavant ! (peut mieux faire question modernité et nouveauté !)Nano et Nanette 435 - 11

Un autre grand dessinateur de publié, mais hélas qui commençait à « dater » était Calvo. Si maintenant on reconnaît son trait génial, à l’époque il faisait plutôt « vieille école » comparé à ce qui pouvait se faire dans Spirou ou Pilote par exemple.

bem

Calvo a commencé comme caricaturiste en 1919, dans mon quotidien préféré : le Canard Enchainé. Il collaborera aux revues Fillette, L’Épatant et Junior des Publications Offenstadt. Son album le plus célèbre, La bête est morte !, qui raconte l’histoire de la Seconde guerre mondiale transposée dans un univers animalier, est publié en 1944. Le grand succès de cette œuvre lui vaut d’être contacté par Walt Disney qui lui propose de travailler pour ses studios, ce qu’il refuse.

met

Sa série la plus connue est sans conteste Moustache et Trottinette, publiée à partir de 1953 dans le magazine féminin Femmes d’aujourd’hui. Après sa mort, l’œuvre de Calvo tombe un temps dans l’oubli avant d’être remise en avant notamment par l’action d’Étienne Robial par une exposition dans sa librairie en 1974 puis plusieurs rééditions dans ses éditions Futuropolis.

Nano et Nanette 435 - 24

Autre matériel anglais publié dans la revue : l’épatante et humoristique Léa Glouton. Toute sa vie tourne autour d’une seule obsession : manger et encore manger. Tous les prétextes sont bons pour assouvir ses envies et bien souvent ses camarades de classes en partissent. Elle était dessinée par Reginald Parlett (1904 – 1991).

sources :

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s