Entre ciel et terre

« Voici ce que réalisa le Bouddha : l’ignorance de notre vraie nature est la source de tous les tourments du samsara, et la source de cette ignorance elle-même est la tendance invétérée de notre esprit à la distraction. Mettre fin à cette distraction, c’est mettre fin au samsara lui-même. La solution, comprit le Bouddha, était…

Alterius non sit, qui potest esse sui

« Qu’il se garde d’appartenir à un autre, celui qui peut être lui-même. » Devise de Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim, dit Paracelse. La formule, improprement attribuée à Cicéron serait due d’abord à Ésope dans la fable Les grenouilles qui demandent un roi.

La tranquillité de l’esprit

Shikantaza, notre zazen c’est juste être soi-même. Quand on n’attend rien, on peut être soi-même. C’est notre voie, vivre pleinement chaque instant. Cette pratique ne cesse jamais.

Le tueur de tomates

Pour une expérience menée avec des tomates, des étudiants ont sélectionné deux tomates issues de la même grappe, et relié celle de gauche à un EEG, puisque les plantes utilisent les mêmes fréquences électriques que notre cerveau.