Le Dharma est ineffable

Il n’est pas possible d’enseigner avec des mots la Réalité, ce que cherche pourtant à nous dévoiler l’enseignement du Bouddha. Car ces mots vont venir s’accrocher, telles des berniques sur une coque de bateau, à nos croyances, nos préjugés, nos attentes.

Les méthodes habiles

Vimalakirti était un laïc vêtu de blanc. Ce n’était donc pas un moine et pourtant on pourra voir que même les disciples du Bouddha avaient une grande considération pour lui.

Pourquoi vivons-nous dans un monde si difficile ?

On a vu ce qu’était la terre de bouddha pour un bodhisattva : les êtres qu’il doit aider, sauver, amener à l’éveil. On a vu que la clé du chemin du bodhisattva est la pureté de l’esprit obtenue par une succession de clarification de l’esprit comme les 6 paramitas. Et quand l’esprit du bodhisattva est pur,…

Dhyâna, la méditation

Dhyâna, c’est en sanskrit le mot méditation (qui donnera Chan en chinois et Zen en japonais), c’est aussi régulièrement traduit par concentration, vigilance. Je dirais « juste présence », être attentif.

Vîrya, la persévérance, la vigueur

La persévérance c’est l’énergie enthousiaste pour devenir un artiste joyeux de la vie. Elle s’oppose à la paresse, au découragement, à l’abandon. Comme il a été dit dans la patience, c’est transformer les obstacles en appui, les erreurs en apprentissage. Dôgen dit « Tomber sept fois, se relever huit ».