Intuition, vacuité et vide quantique

Il faut s’ancrer dans la présence. Plus nous sommes présents à ce qui est, plus nous développons notre attention et notre sensibilité. Notre cerveau reçoit alors un nombre plus important d’informations venant de nos cinq sens qu’il analyse sans que nous en soyons conscients. Cela va générer des émotions agréables ou désagréables associées à des sensations corporelles et, parfois, à des images mentales. C’est ce qu’on appelle l’intuition. L’intuition n’est rien d’autre que le traitement non conscient d’une grande quantité d’informations débouchant sur la génèse d’émotions. Or nos émotions se manifestent dans le corps. Le fait d’être très présent à ce qui est permet de mieux sentir ce qui se passe dans notre corps et donc de mieux écouter nos intuitions. Lire la suite

La parole juste

En général lorsqu’on s’engage dans une Voie spirituelle c’est par aspiration à un bonheur durable et global dans notre vie. Notre vie, inclut le contexte de vie dans lequel nous sommes et tous les êtres vivants qui s’y trouvent. Cet investissement implique qu’on veuille se transformer pour favoriser tout cela. C’est pourquoi le plus souvent suivre une Voie va s’accompagner de prise d’engagements. Dans le bouddhisme zen on parle de « prendre les préceptes ». De ces dix préceptes1, trois concernent le corps, trois autres l’esprit et quatre la parole pour quatre. Si la parole demande plus d’engagements c’est bien qu’elle est plus souvent utilisée pour détruire que pour faire le bien. La parole est énergie, elle peut tout transformer, comme le dit Marshall B. Rosenberg : « Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs »2 : elle ne reste jamais sans effet. Lire la suite

Les trois tamis du Bouddha

Voilà une histoire qu’on attribue ici à Bouddha, souvent attribuée ailleurs à Socrate mais pourrait l’être à Lao Tseu ou n’importe qui d’autre invérifiable car comme disait Napoléon : « Le problème avec les citations sur Facebook c’est qu’il est difficile de savoir si elles sont authentiques ! »  😀 Lire la suite