∴ Révolution des résolutions

CHARLEY, LA VOIE DE LA JOIE DANS LA VIE MALGRÉ TOUS LES MALGRÉ

∴ Révolution des résolutions

Pour rentrer dans les détails de vie très personnels que j’évoque dans la BD, notre grand-mère maternelle habitait un petit village du Limousin il y a donc plus d’un siècle. Elle a été violée (on suppose, car elle n’a jamais voulu nous en parler directement, mais il ne serait pas incroyable non plus de retenir l’hypothèse de l’inceste) et a accouché d’un bébé (ma tante) alors qu’elle avait à peine 16 ans. Probablement pour éviter le « scandale » dans le petit village, on l’a envoyé en apprentissage en ville pour que la grossesse ne soit pas connue. Elle s’appelait Blanche à l’état civil, elle ne pourra plus porter ce nom et se fera appeler de son second prénom : Georgette. Elle a passé toute sa vie à travailler dur (à se casser le dos et la vue) pour réussir socialement pour que cette «tache» s’efface. Mais intérieurement, elle a toujours «payé le prix de sa faute» (où on voit encore la culpabilisation de la victime !), étant souvent dépressive et faisant régulièrement des cures de sommeil. 

Mon père (son fils) a bossé dur toute sa vie pour «réussir». Démarrant au bas de l’échelle et grimpant les échelons petit à petit (c’était beaucoup plus facile après guerre, où le chômage n’avait pas la même problématique qu’à notre époque). Mais il a du «payer» plusieurs fois ces réussites en «faisant tout»  (il n’était pas un excellent gestionnaire car il favorisait plutôt le social que les profits personnels)  pour se retrouver en liquidiation. Il finira manutentionnaire.

Ma mère avait prévu un destin exemplaire et tout tracé de réussite pour moi que je me suis empressé de saboter dans l’enfance dès que j’ai pu. Et a contrario je me suis toujours beaucoup donné dans des tas d’activités, prenant à chaque fois des responsabilités sur mes épaules (dans le domaine social, associatif, engagement politique, recherches spirituelles etc). Comme je le dis dans la BD c’était comme une drogue. Ma compagne de vie dit toujours que j’arrête une activité pour libérer du temps pour en prendre trois autres.

Mais voilà…

Les BD de Charley, comme toutes les BD de Frédéric, peuvent être commandées sur http://librairie.baylot.org

Mes dessins sont sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND* et peuvent être utilisés dans ces seules conditions en indiquant le lien http://frederic.baylot.org/ (pour tout contact et demande :  lungta @ free.fr ); N’HÉSITEZ PAS À LES PARTAGER

👍 : https://www.facebook.com/frederic.baylot

❤️ : https://www.instagram.com/fredericbaylot/

#BDCharley #bandedessinee #bandedessinée #bd #HistoireCourte #InstaBD #FrédéricBaylot #sketch #illustration #illustrations #drawing #dessin #bandedessinee #HistoiresCourtes #dessindujour #drawingoftheday #instadraw #dessinateur #auteur #illustrateur

*CC-BY-NC-ND = Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 commentaires

  1. Bonjour Frédéric,

    je me retrouve dans ce que tu dis et je suis sûre que je ne serai pas la seule.
    Nous sommes investis au moment de notre naissance d’une mission, réparer ce que nos ascendants n’ont pas réussi ou pu faire. Tout cela est inconscient, c’est pourquoi j’ai toujours été intéressée par l’histoire familiale, même si bien entendu quand j’ai commencé, ado, je ne pouvais pas savoir que cela me permettrait de comprendre, puis de pardonner

    Tu portes donc en toi un petit peu de toutes ces personnes et de ces choses que tu nous confies et tu as passé ta vie, sans le savoir, à vouloir réhabiliter pour être « reconnu » en tant que bonne personne et non pas celle que l’on cache et qui doit même changer de prénom ! (désidentification)
    d’ailleurs, je t’ai dit qq ch au sujet de ce prénom (c’est incroyable, l’inconscient familial)

    Belle révolution en tout cas. Il était temps qu’elle ait lieu !

    J'aime

    1. Merci AmbreNeige
      En effet , il était temps, cela fait déjà 13 ans que je savais que je devais le faire, mais j’avais toujours une excuse (j’en ai encore d’ailleurs actuellement du genre « oui mais que va devenir cette association où je suis très engagé et je vois peu de relève ». Mais sauf que maintenant ma décision est prise, l’intention posée, les actes vont suivre. )
      je t’embrasse

      J'aime

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.