đŸ•‰ïž Articuler transformation personnelle et transformation sociale âœŠ

Qu’est-ce qui permet vĂ©ritablement une transformation en profondeur des individus ? C’est autour de cette question qu’Ha Vinh Tho, disciple du maĂźtre Zen Thich Nhat Hanh, a articulĂ© tout son cheminement personnel et professionnel. Celui-ci l’a conduit Ă  travailler pendant sept ans au « Pays du Dragon », le Bhoutan, plus connu sous le nom de pays du Bonheur National Brut.

C’est Ă  Thimphu, capitale sans feu tricolore oĂč les moulins Ă  priĂšres et drapeaux de priĂšres multicolores sont beaucoup plus nombreux que les distributeurs automatiques de billets, que nous l’avons rencontrĂ© en 2012 pour la premiĂšre fois. Il portait alors le « gho », un impeccable vĂȘtement aux motifs Ă©cossais, Ă  mi-chemin entre le kilt et le kimono, nouĂ© Ă  la ceinture et parĂ© de manchettes d’une blancheur Ă©clatante. Ha Vinh Tho venait tout juste d’ĂȘtre nommĂ© directeur des Programmes du Centre du Bonheur National Brut (B.N.B.) au Bhoutan. Sa mission ? Tenter d’ancrer le B.N.B. dans la pratique en crĂ©ant un centre de formation, d’expĂ©rimentation et de recherche tournĂ© vers l’action, ouvert Ă  tous, qui soit capable d’incarner une expĂ©rience pilote de ce que pourrait devenir la sociĂ©tĂ© bhoutanaise si la population s’appropriait pleinement cette philosophie. Un objectif ambitieux – dans ce petit pays oĂč les voix critiques Ă  l’égard du Bonheur National Brut semblent ĂȘtre presque aussi nombreuses que celles des aficionados – qui n’effraye pas le moins du monde cet homme pondĂ©rĂ©, presque rĂ©servĂ©, Ă  l’Ɠil vif et pĂ©tillant sous son casque de cheveux gris. C’est que le docteur Tho, comme l’appellent alors ses confrĂšres bhoutanais, est, ici, en terrain familier : celui de l’apprentissage transformateur, thĂšme de son doctorat Ă  l’universitĂ© de GenĂšve qui le mobilise depuis plusieurs dĂ©cennies.

Une approche holistique du développement

« Quand j’ai Ă©tĂ© nommĂ© au Bhoutan, j’ai eu l’impression que je parvenais Ă  une dimension de synthĂšse d’un Ă©lĂ©ment clĂ© de ma rĂ©flexion : comment articuler transformation personnelle et transformation sociale ? J’ai toujours eu l’impression, au cours de ma carriĂšre, de faire des allers et retours entre l’une et l’autre. Au Bhoutan, ces deux Ă©lĂ©ments se trouvaient rĂ©unis dans une activitĂ© qui tient compte simultanĂ©ment des deux dimensions », souligne, volubile, et soudain beaucoup plus souriant, cet homme engagĂ©.
Quel bilan tire-t-il de ces sept annĂ©es passĂ©es dans ce petit État himalayen qu’il a quittĂ© en 2018 ? « Un bilan en demi-teinte, sourit-il, car j’ai l’impression que nous avons eu presque plus d’échos Ă  l’international qu’au Bhoutan. Nous avons cependant dĂ©sormais une idĂ©e trĂšs claire de la façon dont nous allons pouvoir aider les entreprises Ă  adopter cette philosophie », insiste-t-il. Avant de confier que c’est dans le domaine de l’éducation, en crĂ©ant des programmes pour dĂ©velopper des Ă©coles, qu’il pense avoir le mieux rĂ©ussi.

Depuis qu’il a quittĂ© Thimphu, Ha Vinh Tho a repris ses fonctions de PrĂ©sident de la Fondation Eurasia, une ONG qu’il a crĂ©Ă©e et qui dĂ©veloppe des projets Ă©cologiques et Ă©ducatifs au Vietnam, le pays de naissance de son pĂšre et oĂč vit encore une partie de sa famille. « Notre objectif est de faire Ă©merger une sociĂ©tĂ© civile dans un pays communiste en introduisant des modes d’organisation sociaux non hiĂ©rarchisĂ©s, dans un pays qui l’est Ă©normĂ©ment, mais aussi des pistes concrĂštes de transition comme l’agriculture biodynamique », souligne-t-il. S’inspirant de ses annĂ©es passĂ©es au Druk Yul, le « Pays du Dragon » en dzongkha, la langue nationale bhoutanaise, et de sa fine connaissance du B.N.B., il a fondĂ© rĂ©cemment l’Eurasia Learning Institute for Happiness and Wellbeing. Un institut qui s’attache Ă  crĂ©er des programmes, en Asie comme en Europe, visant Ă  aider entreprises, administrations, universitĂ©s et Ă©coles Ă  mettre en place cette approche holistique du dĂ©veloppement.

EXTRAITS D’UN ARTICLE À LIRE DANS SON INTÉGRALITÉ SUR LE SITE BOUDDHA NEWS

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.