Bonheur National Brut

Suite des extraits d’une déclaration du Premier ministre du Bhoutan, SE Jigmi Thinley en préparation aux débat du 2 Avril au Nations Unis, auquel j’aurai l’opportunité de participer.

Dr. Costanza et Kubiszewski ont travaillé dur pour nous fournir la première estimation jamais réalisée de la valeur économique du capital naturel de notre pays : 760 milliards de Ngultrums pour les services rendus par l’écosystème chaque année, soit 4,4 fois plus que la totalité de notre PIB. Presque 94% de ces services de l’écosystème sont fournis par les forêts de notre pays. Et c’est là que notre petit pays rend un énorme service au monde, car 53% de cette valeur revient à ceux qui sont en dehors de nos frontières. Pourquoi ? Parce que nos forêts régulent le climat, emmagasinent le carbone et protègent les bassins fluviaux dont d’autres bénéficient.

Et chaque année les gens de notre pays offrent généreusement du temps de façon bénévole pour aider leurs semblables en nettoyant les détritus, en réparant les lhakhangs (temples ou monastères), en combattant les incendies, ou en aidant les gens malades, les personnes âgées et les handicapés. Par son travail bénévole notre peuple non seulement vit très activement le BNB, mais il fournit aussi des services d’une extraordinaire valeur à notre pays et à notre économie. Si nous devions rémunérer tout ce travail bénévole, nous savons maintenant que cela nous couterait 320,5 millions de Nu chaque année. Ceci est notre première valorisation du capital social de notre pays.

Nous avons également commencé à valoriser notre capital humain et nous avons appris pour la première fois que les soins de santé liés aux problèmes d’alcoolisme coûtent à notre système de santé plus de 30 millions de Nu chaque année.

Ainsi pour la première fois, en valorisant notre capital naturel, humain et culturel, nous commençons vraiment à saisir le sens notre abondante richesse nationale, ainsi que les coûts véritables de certains phénomènes, comme celui de l’alcoolisme, par exemple – tout cela restant caché dans une comptabilité conventionnelle basée sur le PIB. Ces informations nouvelles nous seront d’une aide très précieuse pour mettre en place des politiques reposant sur de vrais indicateurs et pour créer une vraie société de BNB.

Au-delà de cela, ces nouveaux comptes nationaux reflétant pleinement le rapport coût-bénéfices constituent la véritable fondation d’un nouveau paradigme économique basé sur le BNB, tout en nous détournant de notre addiction à la croissance économique consumériste. Cela nous guidera vers un bonheur humain durable et le bien-être de toutes les formes de vie.

LIRE TOUS LES ARTICLES SUR LE BNB SUR LE BLOG DE MATTHIEU RICARD

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.