✊ Cantine verte ✊

Greenpeace décerne la première écharpe « Cantine Verte » à Lille

À Lille, les écoliers mangent végétarien au moins deux fois par semaine. Un engagement écologique récompensé par Greenpeace.

Deux fois par semaine, les cantines des écoles lilloises proposent aux enfants des repas végétariens. Une démarche aussi bénéfique pour la planète que pour la santé des élèves, récompensée par Greenpeace qui vient de remettre la première écharpe « Cantine Verte » à la maire de Lille.

Loi Egalim

Dès le 1er novembre 2019, en vertu de la loi Egalim (États généraux de l’alimentation), les cantines scolaires devront proposer au minimum un repas végétarien par semaine aux écoliers. Mais certaines villes ont déjà pris de l’avance pour réduire drastiquement leur consommation de viande et de poisson.

C’est le cas de Lille, qui depuis 2014 imposait aux établissements de mettre en place des repas végétariens une fois par semaine. Et depuis juin 2018, les cantines sont même passées à deux jours par semaine. Pour les féliciter de cette avancée, l’ONG de protection de l’environnement Greenpeace vient de remettre à la ville de Lille la première écharpe « Cantine Verte ». Une distinction honorifique remise à sa maire, Martine Aubry, lundi 2 septembre.

Recommandations de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (ANSES)

« Aujourd’hui, les enfants mangent entre deux et quatre fois trop de protéines animales dans les cantines par rapport aux recommandations de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (ANSES), une aberration dangereuse pour la santé des enfants (surpoids, obésité) et dévastatrice pour la planète. Lille est une ville pionnière car c’est la première de cette taille à avoir atteint ce cap. Notre objectif est que d’autres suivent le pas. »

Carte interactive des cantines «vertes»

En 2018, Greenpeace publiait une carte interactive des cantines françaises permettant de savoir à quelle fréquence les enfants ont la possibilité de manger végétarien dans leur restaurant scolaire. Et le constat n’était pas glorieux… Les données récoltées entre septembre 2017 et février 2018 auprès de 3 200 communes, révélaient que 69% des enfants ne mangeaient « jamais » végétarien, contre 21% « de temps en temps » végétarien, 9% « une fois par semaine » et 0% « deux fois par semaine ou plus. »

À partir de novembre, les choses vont donc changer, mais reste à espérer que d’autres communes suivront Lille en allant plus loin et en proposant plus d’un repas végétarien par semaine.

EXTRAITS D’UN ARTICLE À LIRE DANS SON INTÉGRALITÉ SUR LE SITE POSITIVR

PHOTO DE  MAX FRANKE & KEVIN PETIT

(lu sur le site de l’Université Populaire Pyrénées Méditerranée )

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.