φ Le péril gêne φ

LÀ OÙ LA PHILO MÈNE

φ Le péril gêne φ

«La peur un moyen de faire obéir les hommes» (Catherine Malabou)

Coronavirus : « La référence au « péril jaune » joue sur les fantasmes, les peurs » selon le chercheur Vincent Geisser (chercheur rattaché au CNRS et directeur de publication de la revue « Migrations Société », décrypte la une du « Courrier picard » sur « l’alerte jaune » qui a suscité beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux.)

C’est un jeu de mots qui passe mal auprès des lecteurs et lectrices. Le quotidien régional Le Courrier picard a publié sa une ce dimanche en titrant « Alerte jaune » à propos du coronavirus, un virus apparu début décembre sur un marché de Wuhan en Chine, et qui a déjà fait une centaine morts. Une couleur qui fait directement référence à la peau, comme si le virus était racial.

« Leçon de racisme décomplexé » a tweeté un élu. « Le journalisme dans toute sa splendeur », se moque un autre lecteur. « Le titre n’était pas approprié, nous le reconnaissons », a reconnu plus tard le Courrier picard. Plusieurs internautes asiatiques témoignent du racisme dont il font l’objet depuis le début de l’épidémie de coronavirus avec le mot-dièse #JeNeSuisPasUnVirus.

Cela renvoie au vieux fantasme du « péril jaune », un fantasme commun à de nombreuses sociétés occidentales, qui est mêlé à des éléments politiques – l’idée d’un impérialisme asiatique tant chinois ou japonais – et culturels, le fantasme d’intrusions massives venant d’Asie. Quand on fait référence au « péril jaune » on joue sur un registre de fantasmes, de peurs. Imaginons quelqu’un dire « péril musulman » ou « péril juif », ou « alerte noire » pour le virus Ebola en Guinée… Il y a la peur de contrées lointaines reliées à une population vivant en France, et c’est ce lien entre l’extrêmement lointain et la visibilité asiatique qui fait peur.

C’est un titre qui joue sur les peurs et qui ne permet pas d’avoir une vision apaisée et réaliste d’une situation sanitaire qui est contrôlée. La communication institutionnelle, elle, ne joue pas du tout sur ce fantasme, il faut quand même le souligner.

EXTRAITS D’UN ARTICLE À LIRE DANS SON INTÉGRALITÉ SUR LE SITE 20MN

BD de Jacky Arlettaz et Frédéric Baylot
LIRE D’AUTRES BD DE FRÉDÉRIC SUR BAYLOT.ORG

#bandedessinee #bandedessinée #bd #HistoireCourte #HistoiresCourtes #InstaBD #FrédéricBaylot #BDLàOùLaPhiloMène #BDLaOuLaPhiloMene #sketch #illustration #illustrations #drawing #dessin #bandedessinee #bandedessinée #HistoireCourte #HistoiresCourtes #dessindujour #drawingoftheday #instadraw

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.