🃏 Poker menteur đŸƒ

Le pari de Pascal : croire en Dieu sur un coup de dés ?

Blaise Pascal est connu pour son cĂ©lĂšbre « pari », qui encourage le sceptique Ă  croire en Dieu, puisqu’il n’a rien Ă  y perdre.

Le « pari de Pascal » pourrait se rĂ©sumer trivialement ainsi : que Dieu existe ou qu’il n’existe pas, autant croire en lui pour ĂȘtre sĂ»r de gagner sa place au paradis, si paradis il y a. Car l »’immortalitĂ© de l’ñme est une chose qui nous importe si fort, qui nous touche si profondĂ©ment, qu’il faut avoir perdu tout sentiment pour ĂȘtre dans l’indiffĂ©rence de savoir ce qui en est. Toutes nos actions et nos pensĂ©es doivent prendre des routes si diffĂ©rentes, selon qu’il y aura des biens Ă©ternels Ă  espĂ©rer ou non  », estime le philosophe, thĂ©ologien et mathĂ©maticien.

Comme le souligne Francis Kaplan en 1989, Pascal commence (« et peut-ĂȘtre mĂȘme de maniĂšre indiscrĂšte ») par mettre son lecteur en face de sa propre mort. Mais Ă  l’inverse des directeurs de conscience, comme Bossuet, ou des sermonnaires qui s’appuient sur la Bible et s’adressent Ă  des croyants, le philosophe s’adresse
 Ă  des libertins : « Il ne peut pas leur dire ‘Attention vous allez vous trouver devant Dieu’, il peut dire ‘Faites attention, le problĂšme est important. Peut-ĂȘtre que vous allez vous trouver devant Dieu. Peut-ĂȘtre que Dieu existe. Alors ça suffit pour que vous posiez rĂ©ellement le problĂšme de savoir si Dieu existe, ou n’existe pas.’ », explique Francis Kaplan.

Il s’agit aussi de rappeler que Pascal Ă©tait mathĂ©maticien, qu’il thĂ©orisa sur les jeux de hasard, et fut Ă  l’origine du premier pas dans l’univers des probabilitĂ©s. C’est ainsi qu’il estimait que son propre pari avait des chances d’ĂȘtre valable.

« Ce qu’on appelle le pari de Pascal est extrĂȘmement prĂ©cis, c’est un calcul. Il s’adresse Ă  des libertins, mais aussi Ă  des joueurs, ceux qu’on appellerait aujourd’hui des joueurs de casino, qui sont capables de faire des calculs pour essayer de savoir quelle combinaison de dĂ©s ils doivent faire pour obtenir le gain d’argent qui est sur la table. C’est le gĂ©nie de Pascal je pense, de s’adresser Ă  ces personnes-lĂ , des gens qui sont trĂšs loin de lui, de cette maniĂšre-lĂ . Il les condamne sans doute moralement mais finalement ce n’est pas son affaire ! Ce qu’il y a de gĂ©nial dans ce texte c’est de voir que, Ă  tout prendre, sur un malentendu, ça peut marcher ! Pascal n’est pas dogmatique en la matiĂšre. Il dit que mĂȘme dans une logique qui est absolument profane, complĂštement rationnelle et pas du tout de l’ordre de la croyance, il y a une bonne raison de croire en Dieu. » (AdĂšle Van Reeth)

Mais alors, le pari n’est-il pas un peu vain, faussĂ© ? Quel non-croyant pourrait devenir croyant par la seule persuasion d’une thĂ©orie qui lui prĂ©sente les avantages de la foi ? Comme si la foi Ă©tait performative


PosĂ© ainsi, le problĂšme peut sembler prosaĂŻque
 Pourtant, c’est bien Ă  l’aune de la philosophie que le traite Pascal, Ă  l’inverse de philosophes comme Descartes, ou Malebranche, qui ont fait de la question de l’immortalitĂ© de l’ñme une question purement intellectuelle. « C’est philosophique parce que le pari lui-mĂȘme est un choix de vie en rĂ©alitĂ©. Vivre en pariant l’existence de Dieu, c’est choisir de vivre sa vie comme si un ĂȘtre supĂ©rieur existait. Et toutes les questions relatives Ă  la ligne directrice qu’on va donner Ă  sa vie, au but qu’on veut s’assigner, ont des dimensions philosophiques. », explique AdĂšle Van Reeth, qui rappelle que si la philosophie sert Ă  quelque chose, c’est bien Ă  interroger le sens de l’existence. « Pascal ne fait pas autre chose dans ses PensĂ©es.

EXTRAITS D’UN TEXTE À LIRE DANS SON INTÉGRALITÉ AVEC UN PODCAST SUR FRANCE-CULTURE

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.