⛬ Le je de l’ego ⛬

🧘

 

Vous en connaissez sûrement, de ces personnes qui ne peuvent pas enchaîner plus de deux phrases sans en commencer une par « moi, je ». Mais ne leur attribuez pas trop vite un ego démesuré. Allison Tackman, de l’université de l’Arizona, et ses collègues viennent de montrer que c’est plus un signe de détresse émotionnelle que de narcissisme.

Les chercheurs ont rassemblé des données sur plus de 4700 personnes, en compilant les résultats d’expériences menées par six laboratoires différents. Ces expériences avaient des objectifs variés (comme étudier les conséquences d’une séparation amoureuse sur le bonheur), mais partageaient le fait d’avoir soumis les participants à une tâche de langage (par exemple décrire des moments de satisfaction) et à des tests mesurant l’humeur et la personnalité. Étaient en particulier évalués les symptômes dépressifs et l’instabilité émotionnelle, une tendance à éprouver des émotions négatives – stress, anxiété, insatisfaction, culpabilité…

En comptabilisant la fréquence à laquelle les participants disaient « je », « moi » ou « mon », les chercheurs ont montré que plus elle est élevée, plus l’instabilité émotionnelle et les symptômes dépressifs sont intenses. 

Une tendance à parler de soi ne suffit bien sûr pas à diagnostiquer une dépression, ni ne marque à coup sûr une vulnérabilité émotionnelle, mais c’est un indice, à recouper avec d’autres. Les chercheurs suggèrent même qu’il est plus fiable que certains marqueurs linguistiques, comme l’emploi d’adjectifs négatifs (triste, anxieux…). Une personne qui cherche à masquer sa détresse en société aura en effet moins tendance à surveiller son usage des pronoms personnels que celui de ces adjectifs.

(EXTRAITS D’UN ARTICLE À LIRE INTÉGRALEMENT SUR CERVEAU ET PSYCHO)

 

Les BD de Charley, comme toutes les BD de Frédéric, peuvent être commandées sur http://librairie.baylot.org

LE VOLUME 4 SUR LA MÉDITATION EST SORTI !

Mes dessins sont sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND* et peuvent être utilisés dans ces seules conditions en indiquant le lien http://frederic.baylot.org/ (pour tout contact et demande : ICI); N’HÉSITEZ PAS À LES PARTAGER

👍 : https://www.facebook.com/frederic.baylot

❤️ : https://www.instagram.com/fredericbaylot/

#BDCharley #bandedessinee #bandedessinée #bd #HistoireCourte #InstaBD  #narcissisme #mentalego #dépression #depression

*CC-BY-NC-ND = Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification


Voir et lire plus de Charley sur son site : http://charley.baylot.org/ ou rejoignez Charley sur Facebook !

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.