🗯 L’île sans sourire 🗯

Un géologue arrive sur une île aride, triste occupée par des chasseurs de baleines, toujours partis et ne revenant pas tout le temps (d’où l’inquiétude et la tristesse des îliens).

Ce géologue, Milander Dean, est lui-même très triste, nostalgique et plein de regrets. Il a perdu son fils, sa femme l’a quitté. Il recherche la solitude pour ressasser son malheur.

Mais sur l’île on cherche à préserver le plus longtemps possible le bonheur de vivre chez les enfants. Elianor , une enfant qui incarne la joie de vivre, est donc à l’opposé de Milander Dean. Il a du mal à supporter son insouciance, sa vision magique de la réalité.

La petite fille arrivera-t-elle à contaminer l’homme taciturne, ou l’inverse ?

Mais la vie n’est en effet pas facile, pas tout le temps facile, et pourtant on y découvre que sourire change tout.

J’ai aimé ce conte très sensible, superbement bien dessiné aux ambiances colorées vraiment extra. Allez, on sourit maintenant !

L’île sans sourire, Enrique Fernandez, Glénat, 2009

 

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.