🐧 Cultiver le bonheur đŸ§

Le Jardin des mille pas. C’est un jardin collectif et partagĂ© Ă  la PrĂ©valaye, Ă  Rennes. Un lieu foisonnant oĂč on cultive des lĂ©gumes, l’amitiĂ© et les rencontres. OĂč l’avenir pousse tranquillement.

« J’avais fait des Ă©tudes dans l’Ă©cologie, mais je n’avais jamais mis les mains dans la terre ! » Maxime Pfohl, 33 ans, diplĂŽmĂ© d’un master en Ă©cologie et biologie vĂ©gĂ©tale, a crĂ©Ă© l’association Le jardin des mille pas (Milpa) en 2014, avec deux compĂšres, Florine Bourgogne et Christophe Ribout.

À l’Ă©poque, ce jeune Rennais galĂšre, ne trouve pas d’emploi. « Avec Florine et Christophe, on a eu l’idĂ©e de crĂ©er, sous forme associative, un lieu pĂ©dagogique pour enfants et adultes qui soit aussi un support de production pour la vente directe. On est partis de rien. Le projet a pu ĂȘtre menĂ© Ă  bien grĂące aux dons, au troc et au bĂ©nĂ©volat. »

[
/
]

Le jardin des mille pas naĂźt Ă  la PrĂ©valaye, sur deux terrains de trois hectares cĂ©dĂ©s par la Ville, qui soutient le projet d’y relancer une agriculture vivriĂšre. « Actuellement, l’association emploie trois temps pleins », souligne Maxime Pfohl.

Le jardin collectif partagĂ© du site de la PrĂ©valaye est rapidement devenu « une expĂ©rience de rencontres entre diverses personnes ou associations qui ont toutes un intĂ©rĂȘt pour la culture. Une partie est rĂ©servĂ©e aux Syriens qui se retrouvent pour jardiner. »

[
/
]

C’est un jardin foisonnant, avec une joyeuse biodiversitĂ©, des cours d’agro-Ă©cologie, des zones cultivĂ©es en permaculture, un verger, une mare, des moutons, des haies bocagĂšres, des insectes, une cabane, un abri pour hĂ©risson, une serre, des semis et le fameux walipini, une serre semi-enterrĂ©e pour cultiver des lĂ©gumes toute l’annĂ©e, quelle que soit la tempĂ©rature !

[
/
]

« Les mille pas ne sont pas un simple potager », insistent les jardiniers. Chacun apporte et partage ses connaissances. Maxime est spĂ©cialisĂ© sur les techniques de productions biologiques, Christophe s’intĂ©resse Ă  l’aspect environnemental, Florine a une approche sociale
 L’association, Le verger associatif, prĂ©sidĂ©e par Pascal Leveau, passionnĂ© d’arbres fruitiers, a plantĂ© en 2015, des pommiers, pruniers, figuiers, cerisiers, pĂȘchers, de la vigne
 « Des cours de taille et de greffe seront bientĂŽt organisĂ©s. »

[
/
]

Le jardin pousse aussi Ă  l’extĂ©rieur du site, l’association se dĂ©plaçant dans les Ă©coles, collĂšge et lycĂ©es, oĂč des parcelles ont Ă©tĂ© creusĂ©es parfois dans les cours des Ă©tablissements, pour que les plus jeunes puissent planter et apprendre. Pendant les vacances, Le jardin des mille pas se rapproche aussi des centres de loisirs pour amener les petits Ă  la ferme.

[
/
]

LIRE L’ARTICLE INTÉGRAL, DONT SONT TIRÉS CES EXTRAITS, SUR OUEST-FRANCE

Mes dessins sont sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND (Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification) et peuvent ĂȘtre utilisĂ©s dans ces seules conditions en indiquant le lien http://freceric.baylot.org/ (pour tout contact et demande : ICI); N’HÉSITEZ PAS À LES PARTAGER
Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.