⛬ Pensée d’éveil ⛬

 

Bodhicitta, littéralement : « Esprit d’Éveil » a souvent été traduit par « compassion », il s’agit d’une traduction un peu réductrice. Compassion peut se traduire par « souffrir avec », pâtir d’une situation avec quelqu’un, ce qui peut être moralement.

En fait, l’esprit d’éveil va beaucoup plus loin. Au-delà du fait même de prendre conscience de la souffrance de l’autre, il implique un engagement personnel pour en chercher la résolution. Résolution qui peut n’être que temporaire en ce qui concerne un besoin immédiat, ou ultime lorsqu’on recherche la cessation complète de la souffrance.

L’aide temporaire est l’une de celles définies dans la perfection de la générosité. Elle va du soutien matériel à l’aide psychologique. Elle a son importance, bien qu’elle soit moins employée par l’assemblée des religieux qui pensent plus à la libération et à l’éveil des êtres qu’à panser leurs plaies. Ceux qui ne connaissent pas les causes réelles de la souffrance ne s’appliqueront qu’à apaiser les maux du corps et de l’ego.

En fait, l’aide temporaire peut très bien aller de pair avec une aide à plus long terme et s’allier à cette dernière. D’abord on calme la douleur, ensuite on soigne la cause. On pacifie l’esprit, puis on analyse la perturbation et on la reconnaît comme manifestation d’un attachement, d’une saisie,d’un résultat de l’ignorance. On évolue ensuite vers le non-attachement par un travail sur le non-soi et la vacuité.

L’esprit d’éveil se manifeste comme un élargissement de notre état de conscience, comme si le sommet de notre crâne s’ouvrait pour permettre à l’esprit d’entrer en contact avec tous les êtres.

Une fois cette connexion établie et que l’on a bien compris et ressenti la nécessité de venir en aide à un nombre incalculable d’êtres qui sont plongés dans la souffrance, on peut se rendre compte de nos limites, de nos difficultés à répondre à cette demande immense. On prend alors la décision de s’engager dans un chemin qui permet d’évoluer spirituellement, d’acquérir sagesse et méthode, de venir en aide là où il le faut, quand il le faut, et comme il le faut.

Par cette prise de conscience, une forme de vigilance particulière s’éveille dans notre esprit. Nous devenons alors réellement attentif aux autres. C’est une attention de tous les instants, qui nous permet de repérer les besoins des êtres et d’essayer d’y pallier. Et à chaque fois que cela semble impossible, s’éveille alors le souhait de tout mettre en oeuvre pour y arriver.

L’esprit d’éveil est une prise de conscience de la souffrance des autres, de notre capacité limitée d’y répondre, de l’engagement d’évoluer personnellement vers l’acquisition des moyens de porter les êtres vers la libération et l’éveil.

[…/…]

L’esprit d’éveil est une vigilance permanente tournée vers l’autre. On doit se demander à chaque instant, comment puis-je agir pour le bien des autres ?

Cela ne veut pas dire que l’on doive s’oublier et ne plus penser à soi, car la qualité de l’aide qu’on apporte aux autres dépend de nos propres capacités. Plus nous progressons sur le chemin mieux nous pouvons aider les autres. De notre développement dépend la qualité de notre travail. Certains voeux du bodhisattva y font référence en cherchant à progresser plus rapidement.

Il faut être honnête avec soi-même et avec les autres, bannir le mensonge et la complaisance de notre fonctionnement général. Pour cela, il faut étudier le mode de fonctionnement de l’esprit et des facteurs mentaux, et connaître leurs modes d’apparition et leurs manifestations. Il est important de s’adonner régulièrement à la méditation, à l’analyse de sujets comme la « compassion, l’esprit d’éveil, les six perfections », etc …

[…/…]

J’accepte d’être là où j’en suis, mais je prends sans cesse l’engagement d’avancer, de tout mettre en oeuvre pour progresser … pour pouvoir sans cesse mieux aider les autres.

[…/…]

LIRE L’ARTICLE INTÉGRAL, DONT SONT TIRÉS CES EXTRAITS, SUR LE CENTRE PARAMITA

Mes dessins sont sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND (Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification) et peuvent être utilisés dans ces seules conditions en indiquant le lien http://freceric.baylot.org/ (pour tout contact et demande : ICI); N’HÉSITEZ PAS À LES PARTAGER

 


Voir et lire plus de Charley sur son site : http://charley.baylot.org/ ou rejoignez Charley sur Facebook !

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.