☥ Choisir une maison ☥

Chercher une maison où habiter c’est travailler symboliquement et énergétiquement sur son intérieur, son intimité.

C’est en fait un peu comme pour le Grand Oeuvre alchimique il faut trouver la matière première, la Materia prima. Cette matière se trouverait partout mais seuls les initiés peuvent la discerner.

La bible hébraïque commence par les mots Berechith Bara (au commencement créa). Deux mots qui commencent par B. B (Beth) dans l’alphabet hébreux c’est le symbole de la maison. C’est une lettre ouverte (comme un U couché) d’où semble sortir toutes les autres lettres de ce livre (puisqu’on lit de droite à gauche), elle représente tout ce qui contient C’est dire son importance primordiale.

Au-delà de symboliser le commencement comme on vient de le voir, par sa forme on dit qu’elle est enceinte et qu’elle représente tous les possibles. Elle symbolise aussi la famille (le foyer).

Beth, encore plus que la maison, c’est aussi le lieu sacré, le Temple, manifestation de l’unité dans la matière. D’ailleurs dans le Zohar (Le Sepher ha-Zohar, appelé Zohar est le Livre de la Splendeur, c’est une œuvre maîtresse de la Kabbale), il est dit que Beth est ouvert d’un côté pour recevoir la lumière. C’est donc aussi celui qui reçoit.

Son tracé fait penser à un plan, c’est par là qu’il faut commencer que ce soit pour construire une maison bien sûr, ou même pour en trouver une existante : il faut tracer ses désirs pour leur donner forme.

La maison c’est le foyer, le foyer c’est le point focal d’un cercle, son centre. Dans chaque maison se trouve ainsi un centre, symbole du centre du monde, centre de l’univers (uni vers), du un, ce qui nous unit, ce qui nous ré-unit.

Dans les premiers alphabets existants (retrouvés) la lettre a toujours cette forme fermée sur 3 côtés et ouverte sur le quatrième. Que ce soit dans l’alphabet ougaritique (de la ville d’Ougarit -en Syrie actuelle et daté entre le XVème et le début du XIIIème siècle av. J.-C.)


 

que dans l’alphabet protosinaïtique (alphabet protocananéen, à l’origine de la plupart des alphabets utilisés aujourd’hui)

Ces deux alphabets attestent pour la première fois de l’ordre des lettres encore utilisé de nos jours dans la plupart des alphabets modernes (alphabet latin, alphabet grec, alphabet étrusque mais aussi alphabets sémitiques comme les alphabets phénicien et hébreu), l’ordre dit « levantin ».

Toutes ces lettres issues d’un hiéroglyphe (étymologiquement : écriture sacrée) égyptien ayant la même signification de maison, temple et qui est très clairement un plan de maison.

Cette lettre correspond à la Prêtresse dans le tarot.


Elle tient un livre ouvert sur ses genoux, symbole de la sagesse transmise et à la portée de tous.

 

 

Comme pour la lettre Beth, elle parle d’intimité, derrière un voile nous dit que tout ne peut être dit (tant pis pour les réseaux sociaux) il faut donc faire une démarche vers elle pour lire son livre et passer derrière ce voile d’Isis (son autre nom).


 

Ce voile parle du silence, de l’intériorité, de l’écoute intérieure, de l’intuition, du Soi-même.

 

Ne reste plus qu’à trouver la bonne énergie en soi pour trouver la bonne maison…


Une autre façon de concevoir la maison 😉 : Dragon Ball, Sangoku, Akira Toriyama, Glénat, 1993

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.