đŸŒ± Les enzymes đŸŒ±

Les enzymes sont des protéines spécialisées qui, par leurs qualités biologiques, accélÚrent des réactions chimiques.

D’aprĂšs le docteur Edward Howell les enzymes sont des unitĂ©s d’énergie vitale indispensables aux processus physiologiques de notre organisme.

Ils sont au coeur de toutes les activités du corps, de tous les systÚmes organiques.

Le niveau d’amylase dans la salive humaine, dans les pays occidentaux, est prĂšs de trente fois plus Ă©levĂ© chez une personne de 25 ans que chez une personne de 85 ans. On se rend compte que le vieillissement des populations occidentales est fortement liĂ© aux carences enzymatiques alimentaires. Il a montrĂ© que le manque d’aliments riches en enzymes est l’un des facteurs clĂ©s des maladies et du vieillissement prĂ©maturĂ© qui frappent nombre de nos contemporains, alors qu’une alimentation riche en enzymes est l’un des secrets de la bonne santĂ© et de la longĂ©vitĂ©. Il a affirmĂ© « Croire que le corps peut digĂ©rer et assimiler facilement des aliments cuits sera certainement vu un jour comme l’une des plus grandes erreurs commises par la science. ». Ses travaux ont montrĂ© que, lorsque l’alimentation est essentiellement constituĂ©e d’aliments pasteurisĂ©s ou cuits, pauvres en enzymes, le systĂšme digestif est obligĂ© d’emprunter les enzymes du mĂ©tabolisme gĂ©nĂ©ral pour parvenir Ă  digĂ©rer les aliments sans enzymes.

Cela prive le corps de tous les enzymes dont il aurait besoin pour sa détoxitation, sa régénération et le fonctionnement de son systÚme immunitaire.

Dans les aliments vivants, les enzymes nĂ©cessaires Ă  la digestion des nutriments sont prĂ©sents dans les aliments eux-mĂȘmes. DĂšs qu’on commence le processus de la mastication, dans la bouche, ces enzymes se mettent en action et commencent Ă  digĂ©rer les aliments.

Les aliments trĂšs riches en protĂ©ines ont ainsi un trĂšs grand nombre d’enzymes (comme les protĂ©ases) qui permettent leur digestion.

Si l’on mange les aliments des supermarchĂ©s ou des fast-food, le pancrĂ©as n’arrive pas Ă  faire son travail correctement pour digĂ©rer les protĂ©ines. Le courant sanguin est envahi par des protĂ©ines mal mĂ©tabolisĂ©es, ce qui conduit Ă  des processus d’allergie ou de cancĂ©risation. Des dĂ©pots se forment dans les articulations (rhumatismes) ou dans les artĂšres et les veines (maladies cardio-vasculaires).

l’absorption de graines germĂ©es et de jeunes pousses est l’un des moyens les plus simples et les plus puissants pour combler toute carence enzymatique.

(D’aprĂšs Les graines germĂ©es, Christian Tal Schaller, La Nore, 2007)

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.