⛬ Aura, aura pas ? ⛬

 

« Sentir de bonnes ondes », « être sur la même longueur d’onde » ou « envoyer de mauvaises ondes », ces phrases du langage commun expriment une réalité physique car il s’agit bel et bien d’ondes. Ces ondes (ou fréquences) expriment une vibration que nous ressentons intuitivement et qui régit notre quotidien.

Toute chose est une vibration qui s’exprime dans toute une gamme de fréquences. Un stylo par exemple que je tiens dans ma main semble être solide et pourtant si nous l’observons avec un microscope puissant, nous voyons qu’il s’agit d’assemblage de particules en mouvement avec des espaces de vides entre elles. La vitesse de vibration des ses particules génère l’énergie qui lui donne sa réalité tangible.

Ce principe s’applique aussi à nous, tant sur les plans physiques que spirituels. Tout être humain possède un taux vibratoire définissant la fréquence d’énergie correspondante à son degré d’évolution spirituelle.

Plus la fréquence vibratoire est élevée et rapide, plus on s’élève vers les dimensions supérieures.

C’est la vitesse qui détermine :
– notre intuition,
– notre paix intérieure,
– notre légèreté
– et qui développe notre capacité à être inspiré.

En créant des affinités ou des inimitiés, les vibrations que nous émettons comme un champ autour de nous entrent en contact avec les lieux, les êtres et les objets qui nous entourent. Cet échange de rayonnement a pour effet de nous rapprocher ou de nous éloigner les uns des autres. C’est l’application du dicton populaire : « qui se ressemble, s’assemble ». La sympathie, l’antipathie, l’amour ou la haine en découlent.

Ainsi, si notre vibration est élevée, nous rencontrons naturellement sur notre route des personnes de vibration élevée, nous louons ou achetons une maison qui correspond à cette fréquence et les événements de notre vie s’enchainent avec fluidité, de façon positive. Par contre, si notre vibration est basse, nous tombons toujours sur des gens de vibration basse, sur des lieux difficiles et attirons des événements ressentis comme des obstacles ou des résistances.

Un nettoyage s’impose pour se libérer de nos peurs, de nos pulsions, de nos colères, qui nous polluent et contribuent à abaisser notre taux vibratoire. De nos mauvaises habitudes de vie inculquées par une société de consommation, futile et matérielle, qui nous mutile en nous enfermant dans un comportement mécanique stéréotype.

Vous avez découvert que nous ne vivons pas dans un univers matériel, mais dans un univers d’énergie dynamique, en perpétuelle vibration. Nos comportements, nos actions, nos choix, notre personnalité et notre santé… sont liés à notre capacité à « percevoir » ces fréquences vibratoires.

Les amis, notre famille et les individus que nous côtoyons font partie de notre existence car nous partageons un champ vibratoire commun.

Ceux qui viennent à nous de façon désirée ou non, sont en correspondance avec ce que nous dégageons par notre champ vibratoire.

Il est merveilleux de constater que nous sommes semblables aux gens que nous admirons, mais nous ne voulons peut-être pas admettre que nous pourrions ressembler à ceux qui nous irritent, nous critiquent ou nous menacent. Pourtant chaque individu qui apparaît dans notre vie a sa raison d’être. C’est bien la fréquence, la vibration que nous émettons (souvent inconsciemment) qui attire les individus même les plus détestables.

Il peut être intéressant de rester ouvert à d’autres fréquences, comme celles qui nous irritent ou perturbent, car elles peuvent nous conduire à la tolérance, à une vision nouvelle, à la création, à ce que nous devons travailler.

Dans la peur, la puissance des vagues est entretenue par la résistance de notre égo.
Dans l’amour, le lâcher prise réduit à néant les mauvaises vibrations pour laisser place à la paix.
Aussi, la fluidité, le calme qui endigue les vagues négatives et les ondes générées, afin d’accroître le flux d’énergie en dynamisant la personne.

Les médecines orientales agissent sur le Qi ou le Prana (par l’acupuncture, yoga, Qi Gong, Taï Chi…), elles permettent une fluidité parfaite entre tous les niveaux énergétiques de l’individu, entre sa pensée et son intellect, entre sa détente mentale et sa relaxation corporelle.

Nous sommes des co-créateurs énergétiques et devons chercher l’harmonie avec l’univers.
Apprenons donc à nous recentrer sur notre fréquence vibratoire personnelle en examinant notre dynamisme intérieur en n’oubliant pas que chaque chose qui nous entoure génère sa propre énergie et que celle-ci peut être utilisée positivement en toute circonstance.

Étienne Guillé, biologiste, avance que la biologie est fondée sur un couple matière / vibration. La matière est le support, et la vibration porte l’information. Dès 1983, il énonce que certaines zones de l’ADN fonctionnent comme des récepteurs et émetteurs de vibrations électromagnétiques.

Il existe bel et bien un champ d’énergie reliant toutes choses, de l’infiniment petit (la molécule) à l’infiniment grand (l’univers), et qu’avec une vibration en osmose parfaite avec les éléments il est possible d’envisager l’évolution humaine sous un nouveau jour.

LIRE L’ARTICLE INTÉGRAL, DONT SONT TIRÉS CES EXTRAITS, SUR LA RÉFLEXOLOGIE, LE BIEN-ÊTRE


Voir et lire plus de Charley sur son site : http://charley.baylot.org/ ou rejoignez Charley sur Facebook !

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.