✊ Énergie verte et économies d’énergie ✊

Quelques Conseils de l’ADEME pour réduire sa facture d’énergie et en fin de post un extrait d’une BD sur l’énergie verte

La première chose à faire est d’être attentif à la consommation de l’électroménager à l’achat. Tous ces appareils représentent en moyenne 40 % de la consommation globale d’énergie d’un foyer. Voici quelques conseils pour un installation plus économique :

  • Privilégiez des appareils peu énergivores : même s’ils sont plus chers, vous ferez des économies d’énergie et d’argent.
  • N’installez pas les appareils de froid près d’une source de chaleur (four, plaques de cuisson, radiateur, etc.), cela entraîne une surconsommation de leur part.
  • Privilégiez un lave-vaisselle plutôt que la vaisselle à la main, qui vous coûtera 5 fois plus en eau et en énergie. (Note de FB : ceci dit si on fait la vaisselle avec deux bacs pas entièrement remplis d’eau, qu’on fait le bilan énergétique sur la durée de vie de la MAL compris sa fabrication, je ne suis pas sûr qu’elle soit toujours gagnante)
  • Pour les plaques de cuisson, privilégiez les plaques vitrocéramiques ou à induction qui sont moins énergivores que les plaques électriques classiques.
  • Les mini-four à résistances consomment moins qu’un four traditionnel, car ils sont plus petits et préchauffent moins longtemps.
  • Les différents gadgets remplaçant des ustensiles mécaniques (tire-bouchon et moulin à poivre électriques, mini-aspirateur de table, etc.) participent également à la surconsommation et sont parfois moins efficaces.
  • Le petit plus : vous pouvez installer des ampoules à économie d’énergie (basse consommation) et des robinets automatiques à infrarouge (à partir de 40 €).

Après l’installation de votre cuisine, il est encore possible de faire des économies par des gestes simples au quotidien :

  • Pensez à dégivrer votre réfrigérateur et votre congélateur régulièrement, car à partir de 3 mm de givre, il peut y avoir une surconsommation de 3 %. S’ils produisent du givre trop fréquemment, c’est qu’ils commencent à être usés, il faudra alors penser à les changer.
  • La grille derrière le réfrigérateur peut s’encrasser avec la poussière, la graisse, etc. Vous devez la nettoyer une fois par an, pour éviter une mauvaise évacuation de la chaleur, ce qui entraînerait là aussi une surconsommation.
  • Pour la vaisselle, remplissez au maximum votre lave-vaisselle, qu’il ne tourne pas à moitié vide, sinon il perdra de son avantage économique.
  • Pour la cuisson des aliments, utilisez des ustensiles adaptés au diamètre de vos plaques et pensez à mettre un couvercle pour faire bouillir.
  • N’ouvrez pas la porte du four pendant qu’il est en marche.

  • CHOISIR DES APPAREILS ÉCONOMES
    Choisir un lave-vaisselle et un lave-linge plus performants engendre de nombreuses économies d’énergie. L’étiquette énergie présente sur les appareils neufs depuis 1999 est censée classer les lave-linge et lave-vaisselle (de A+ à A+++). Mais ne vous y trompez pas : seuls les appareils classés A+++ correspondent réellement à des équipements sobres. Et encore faut-il que l’étiquetage soit conforme !
  • ÉVITER LES PROGRAMMES ÉNERGIVORES
    Exit les programmes rapides (lave-linge) et intensifs (lave-vaisselle), ainsi que le prélavage. Si les programmes éco permettent de faire des économies, nos tests ont prouvé qu’ils avaient un impact négatif sur les performances de lavage des appareils.
  • PROFITER DES HEURES CREUSES
    Ne lancez pas vos machines pendant les pics de consommation, entre 18 heures et 20 heures. Vous solliciterez moins le réseau électrique et vous éviterez ainsi le recours aux centrales d’appoint, qui sont les plus polluantes. De plus, si vous bénéficiez d’une option tarifaire avec heures creuses, pensez à utiliser l’option « départ différé ».
  • LAVER À BASSES TEMPÉRATURES
    Privilégiez les basses températures qui sont souvent suffisamment efficaces. En effet, 80 % de l’énergie que consomme un lave-linge ou un lave-vaisselle sert à chauffer l’eau ; ainsi, un lavage à 30 °C nécessite trois fois moins d’énergie qu’un lavage à 90 °C.
  • CHARGER À PLEIN
    Qu’il s’agisse du lave-linge ou du lave-vaisselle, prenez le réflexe de les charger au maximum de leur capacité de manière à diminuer la fréquence des lavages.
  • PENSER À L’ENTRETIEN
    Détartrez régulièrement lave-linge et lave-vaisselle au vinaigre blanc. Si l’eau est calcaire, ils peuvent s’entartrer très rapidement, allongeant le temps nécessaire pour chauffer l’eau. Proscrivez les anticalcaires qui ont très peu d’utilité, voire aucune. Nettoyez aussi régulièrement les filtres à impuretés des machines pour éviter une surconsommation due à un encrassement.

  • Ne pas prélaver son linge en machine ;
  • Ne pas essorer son linge en machine ;
  • Éteindre sa machine une fois le cycle terminé ;
  • Entretenir son lave-linge avec du vinaigre blanc (lavage à vide).

 

  • CHOISIR LA BONNE TEMPÉRATURE
    Suivant le code de la construction, la température doit être de 19 °C dans les pièces à vivre et de 16 à 17 °C dans les chambres.
  • CHAUFFER SEULEMENT QUAND C’EST NÉCESSAIRE
    Coupez le chauffage la nuit et baissez la température de 3 à 4 °C pour des absences supérieures à deux heures. Ne pas chauffer en permanence les lieux qui ne sont utilisés que pendant de brèves périodes : salle de bains, toilettes. Si vous vous absentez plusieurs jours, passez en mode hors gel.
  • BIEN AÉRER SON HABITAT
    Aérez les pièces, même en hiver, environ 10 minutes par jour en réduisant évidemment le chauffage au minimum. Ce geste permet le renouvellement de l’air et l’évacuation de la vapeur d’eau produite par la cuisson, la respiration, etc. Précaution utile car, pour être chauffé, l’air humide nécessite plus d’énergie que l’air sec, entraînant une consommation supérieure.
  • TRAQUER LES COURANTS D’AIR
    Placez des joints si les fenêtres laissent passer l’air. Collez un film plastique sur les fenêtres à simple vitrage, en attendant d’investir dans un double vitrage performant. Fermez la trappe d’aération de la cheminée quand vous ne l’utilisez pas, c’est une entrée d’air froid.
  • EMPÊCHER LA CHALEUR DE S’ÉCHAPPER
    Fermez systématiquement les portes des pièces chauffées. En outre, n’hésitez pas à isoler par des rideaux certains espaces comme les escaliers ou les couloirs pour éviter la fuite de la chaleur vers ces pièces qui n’ont pas besoin de chauffage. Installez des rideaux épais à toutes les fenêtres des pièces chauffées de manière à pouvoir les fermer la nuit. Pensez également à fermer les volets.
  • LAISSER RENTRER LA CHALEUR DU SOLEIL
    Pendant la journée, ouvrez rideaux et volets pour laisser la chaleur du soleil pénétrer et profiter de cet apport gratuit.
  • FAVORISER LE BON FONCTIONNEMENT DE SES RADIATEURS
    Pensez à dépoussiérer vos radiateurs. Posez une plaque réfléchissante derrière le radiateur si le mur est froid, donc mal isolé.
  • FAIRE ENTRETENIR SA CHAUDIÈRE
    Faites entretenir votre chaudière chaque année par un professionnel pour éviter les risques de pannes, les intoxications au monoxyde de carbone et les surconsommations. La visite d’entretien est une obligation annuelle pour les appareils d’une puissance comprise entre 4 et 400 kW (soit les chaudières à bois, charbon, gaz, fioul) : une révision à la charge de l’occupant pour une installation individuelle et du syndic pour une installation collective. N’oubliez pas de faire également ramoner les conduits de fumée une fois par an par des professionnels du ramonage : c’est aussi obligatoire !
  • S’ÉQUIPER D’UN THERMOSTAT D’AMBIANCE
    Installé dans une pièce de référence (bien souvent le séjour), il sert à commander le système de production de chaleur dans tout le logement. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), un tel système permet d’économiser en moyenne 10 % d’énergie. Le thermostat d’ambiance se raccorde à la chaudière par fil électrique ou liaison radio. Vous pouvez aussi opter pour un thermostat d’ambiance programmable, doté d’une horloge intégrée que vous réglez en fonction de vos besoins journaliers. Plus onéreux, un tel système permet jusqu’à 20 % d’économies d’énergie d’après les estimations de l’Ademe. Version chauffage électrique, le thermostat d’ambiance n’est possible qu’avec des planchers rayonnants. Sachez toutefois qu’il existe des convecteurs avec thermostat électrique intégré. Quant aux plus récents thermostats connectés, bien que très pratiques, ils ne tiennent pas leurs promesses côté économies d’énergie.
  • INSTALLER DES VANNES THERMOSTATIQUES
    Elles s’utilisent en complément d’un thermostat d’ambiance et s’installent sur chaque radiateur. Elles permettent de moduler le chauffage en fonction de l’usage de chaque pièce, pouvant entraîner une consommation d’énergie inférieure de 5 à 10 %. Attention, ces vannes ne commandent pas la chaudière et ne doivent pas être installées dans la pièce où se situe le thermostat d’ambiance (s’il y en a un) afin d’éviter qu’ils n’entrent en conflit. Ce système est très efficace pour obtenir les températures recommandées et souhaitées : 16 °C à 17 °C dans une chambre et 19 °C dans le séjour.

  • Pensez aux veilles
    Je sais cela peut paraitre dérisoire mais couper les vieilles des appareils peut aussi faire économiser de l’électricité tout cumuler sur une année.
  • Certaines télévisions consomment pas mal en mode vieille et ne permettent pas de l’éteindre avec un bouton sur l’appareil. Vous pouvez alors vous servir d’une multi-prise qui permet de couper le courant comme celle-ci : multi-prise .
  • De même il existe des programmateurs prise, qui permettent de couper l’électricité sur la prise à une heure précise, la nuit par exemple. Pensez-y.
  • Certaines vieilles seront compliquées à couper comme par exemple celle d’un micro-onde ou un four intégré. Mais ce sont de petits gestes cumulés qui font les économies sur votre consommation électrique.

LES EXTRAITS DE LA BANDE DESSINÉE EKOSOFIA CI-DESSOUS SONT TIRÉS D’UNE BD TÉLÉCHARGEABLE SUR LE SITE ekoenergy.org

X


SOURCES :

Publicités

1 commentaire

  1. respecteZ bien toutes ces recommandations et vous serez un bon petit soldat bien adapté à la société, bravo
    vous pouvez aussi décider de vous « débarrasser » des gadgets de la vie moderne et faire simple et frugal, ce serait encore mieux.

    Aimé par 1 personne

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.