🗯 Agence Quanta 🗯

Agence Quanta est une BD dont l’idée de base du scénario est intéressante.

 

Dommage que l’éditeur n’ai pas jugé bon de continuer la série. Le seconde volume se termine sur un mot Fin qui ressemble plutôt à un « fin de l’épisode ».

 

 

Le dessinateur (et scénariste aussi ici) Jean-Marc Krings est un dessinateur de talent qui a créé ou repris plusieurs séries qui n’ont pas le succès souhaité par les éditeurs et c’est bien dommage.

Il a repris Violine avec succès, heu, en fait non puisque un second cycle pourtant prévu fut annulé par l’éditeur en raison de la mauvaise vente des derniers albums. En 2011, avec Zidrou, il reprend la célèbre série de Jean Roba : La Ribambelle avec un premier tome « La Ribambelle reprend du service » suivi d’un deuxième tome en 2012.1

Mais pas de suite pour cette excellente BD bien reprise pourtant.

Vraiment dommage que le talent de cet artiste ne soit pas reconnu tant au point de vue lecteurs (acheteurs) que des éditeurs.

Pour revenir à l’agence Quanta tout commence par une expérience quantique qui foire et qui pourtant « donne » un résultat surprenant.

 

18 ans plus tard ce « résultat » a bien grandi et est très énergique. On peut comprendre petit à petit le projet sous-jacent qui n’est pas sans problème.

Iona, l’héroïne, est une « passeuse » capable de transporter de riches clients dans le temps et l’espace…

Mais les conditions d’un tel voyage sont complexes et précaires, et un seul grain de sable pourrait faire de cette incroyable aventure un terrible fiasco. Ce grain de sable sera un homme venu pour se venger. Il pourrait bien gripper la belle mécanique du projet Quanta et changer la vie de Iona…


D’une part sur le lieu de villégiature dans le passé un événement important va se passer (une explosion d’un volcan gigantesque).

D’autre part dans le « présent » la CIA enquête sur l’agence Quanta et est prêt à la coincer.2


 

Malheureusement, lors du dernier voyage, l’appareil qui permet à Iona de voyager dans le temps a été endommagé par un homme mystérieux.

Le scénario de Krings va à toute allure, dosant savamment révélations et intrigues mystérieuses.

 

On aperçoit là la créativité débordante de Krings qui imagine un scénario haletant (presqu’essoufflant) en trimbalant son héroïne dans des environnements hostiles, où qu’elle soit. Dans le même temps, cette dernière reste bien mystérieuse quant à ses origines réelles et la destinée qui lui est réservée.

Son dessin s’inscrit dans le style de l’école de Marcinelle (journal de Spirou ou style atome), avec des traits ronds et enfantins (un peu comme dans la série Seuls).

 

 

L’Agence Quanta est une série très divertissante et agréable à suivre. A quand la suite ?3

 

   

Vraiment un grand plaisir à lire ces deux albums !

 


1   https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Krings

2   https://www.bedetheque.com/serie-41093-BD-Agence-Quanta.html

3   https://publikart.net/agence-quanta-tomes-1-2-une-bd-de-jean-marc-krings-vents-douest/

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.