⛬ Mal à dire ⛬

Alors que nous vivons dans une recherche permanente de perfection, le psychanalyste Jacques Arènes soutient dans son dernier essai, Accueillir la faiblesse, qu’accepter ses failles serait un moyen de renforcer notre moi profond et notre sérénité.
Et si nos faiblesses servaient de socle à la construction de notre bonheur intérieur? Plutôt que de fuir la souffrance ou de refuser nos limites, pourquoi ne pas transformer notre négatif en positif? La photo n’en serait que plus belle, plus puissante. C’est en tout cas la thèse que soutient le psychologue et psychanalyste Jacques Arènes, dont l’essai Accueillir la faiblesse vient tout juste de faire l’objet d’une réédition.

Ce dernier n’y divulgue aucune recette de bonheur immédiat, mais prêche a contrario pour une longue quête vers la vérité. La vérité nue d’une vie, d’une trajectoire, avec ses accidents, ses joies, ses deuils. « Tant que l’homme souffre, il peut encore faire son chemin dans le monde », disait Freud. Pour Jacques Arènes, il s’agit de « comprendre sa faiblesse, de l’accepter pour réussir à habiter sa vie intérieure ». Et pour ainsi gagner en confiance et en sérénité.

A l’heure où l’on ne jure que par le culte de la performance, où l’on cherche par tous les moyens à atteindre la perfection, à tout contrôler, ce discours bouscule nos repères. Et stimule notre envie d’aller plus loin. L’occasion de prendre sa faiblesse à bras-le-corps et de regarder sa vie en face, sans s’échiner à vouloir éclaircir toutes ses zones d’ombre. Explications.

 

LIRE L’ARTICLE INTÉGRAL DONT SONT TIRÉS CES EXTRAITS SUR L’EXPRESS


Voir et lire plus de Charley sur son site : http://charley.baylot.org/ ou rejoignez Charley sur Facebook !

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.