🗯 Les 80 ans de Spirou 🗯

Cette semaine sort un n° de Spirou spécial 80 ans ! (Journal de Spirou n°4175 du 18/04/2018). Un numéro avec le grand retour de Spirou vu par Émile Bravo, qui avait déjà fait une superbe reprise avec « Le journal d’un ingénu« . Mais en dehors de cette reprise peu de BD vraiment centrées sur cet événement comme cela aura pu être fait dans le passé, comme nous le verrons plus bas.

L’année dernière nous avons une autre belle reprise de Spirou par Yves Sente & Laurent Verron : « Il s’appelait Ptirou » qui n’était pas vraiment une aventure de Spirou mais plutôt la genèse de sa création, très bien romancée. Son créateur, Rob-Vel (Robert Velter) y était Steward à bord du paquebot l’Île de France. Ce qui était la vérité, Robert Velter embarqua dès ses 19 ans sur le paquebot Majestic en tant que chef de rang, puis sur l’Île de France et devint par la suite Steward et moniteur de jeux. On peut voir dans l’intégrale Spirou par Rob-Vel (introduction de Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault) de ses dessins de cette époque, où les groom ont déjà beaucoup d’importance :

 

Toujours dans le Ptirou on voit que RobVel rencontre un dessinateur américain de BD : Martin Branner (créateur de Winnie WInkle plus connu en France sous le nom de Bicot) qui lui propose de devenir son assistant, ce qui est là encore la réalité.

Ce qu’il faut savoir c’est que le personnage de Spirou a été créé par les Éditions Dupuis (Jean Dupuis) pour servir de « totem » à leur nouveau journal pour jeunes. Ce sont eux qui ont trouvé son nom. Rob Vel était déjà connu puisqu’il signait pas mal de BD de son nom ou de son pseudo : Bozz, comme Toto (du journal de Toto) ou Monsieur Subito pour le Petit Parisien etc.

Et dans Ptirou on voit la première planche dessinée par Robert Velter

reproduction de la réelle première planche de Spirou : (à noter que dans Ptirou, Ptirou confiera à Rob Vel -voir plus haut- une bouteille de parfum de sa mère : « Eau de vie » et que dans la BD de Spirou, celui-ci prend vie grâce à une « eau de vie », clin d’oeil de Sente et Véron)Ptitou se présente à Rob Vel dans l’album éponyme de la même manière qu’il se présentera à la fin de la première planche, autre clin d’oeilToujours dans Ptirou, bien que groom il rêve d’aventure, ce qui lui arrivera en tant que héros de BD : Boxeur dans Spirou sur le ring, pilote de course dans Spirou et les héritiers, chassant le gorille dans Le gorille a bonne mine, le rhinocéros dans la Corne du Rhinocéros etcQuand Dupuis demande à Rob Vel de travailler sur un personnage nommé Spirou (un garçon de 8 à 10 ans, un peu turbulent et distrait, il cogne dur mais est aimé de ses compagnons, il n’est jamais méchant, toujours loyal, juste et généreux etc) le personnage de groom s’imposera vite à lui compte tenu de son expérience est ses précédents dessins sur les bateaux (voir plus haut)Et enfin, le 21 avril 1938 paraît le premier n° du Journal Spirou ! (qui aura une longue carrière devant lui, puisqu’il existe toujours)

Spirou tout au long de sa vie a fêté diversement ses anniversaires, ci-dessous le n° spécial 25 ans du 4 avril 1963 :

avec aux commandes de la BD, après Rob Vel et Jijé le talentueux et inoubliable : André Franquin

Dans ce n°, pour l’anecdote, René Goscinny (qui assurait les scénarios de Lucky Luke dans ce journal) livra, toujours avec Morris (Maurice de Bevere) et Eddy Ryssak un savoureux re portage sur les poncifs dans la BD :

le 20 avril 1978 un autre numéro spécial pour les 40 ans

C’est Claude Fournier qui anime le personnage avec brio (pas assez reconnu à mon humble avis, car il n’était pas aisé de passer après André Franquin et il a su y laisser sa patte) et pour l’occasion il croise la BD avec sa BD personnelle  de Bizu ! :

Le 17 mars 1983 (un peu plus tôt que d’habitude) c’est un numéro spécial 45 ans

Après quelques déboires rédactionnels la BD est reprise avec maestria par un « couple » de jeunes qui viennent de l’école « Greg » (ils ont été les assistants de Dupa (Luc Dupanloup) et de Philippe Turk et Robert DeGroot) : Philippe Vandevelde et Jean-Richard Geurts, dits Tome et Janry. Un peu en prolongement de cette histoire, quelques années après il créeront avec le succès que l’on sait : le Petit Spirou.

Pour les 75 ans le 17 avril 2013, un vrai numéro d’anniversaire bourré de BD tournant autour de cet événement.

C’est maintenant (et toujours actuellement) Yoann et Vahlmann qui animent le personnage.

Belle continuation au journal de Spirou (qui a une nouvelle rédactrice en chef, dont on espère qu’elle redonnera le peps a la revue et nous donnera envie de la lire, car ces derniers temps… 😦  )  et au personnage en lui-même !

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s