⛬ Y’a comme un bruit ! ⛬

Parfois certaines personnes pensent qu’elles ne pourront jamais méditer car leur tête est encombrée à tout instant de tout un tas de pensées « sauvages » qui les assaillent. Mais en fait ces personnes sont « en avance » par rapport à beaucoup d’autres. En fait nous sommes tous soumis à ces pensées qui viennent comme des vagues qui s’échouent sur la plage, s’échouer dans notre tête, mais la plupart d’entre nous ne sommes pas capables pour l’instant d’entendre ce bruit de fond. Et ce que nous pensons, disons, croyons est teinté de ce bruit de fond, sans qu’on en prenne conscience. Noter pendant quelques temps ce dialogue interne nos jugements, a priori, prénotions, peurs, négation de soi, de l’autre, croyances, médisances, critiques, jalousie, haine, colère… Vous serez surpris du nombre de fois que ces pensées viennent vous polluer, et polluer votre parole, vos relations. Voilà ce que dit Miguel Ruiz : « Vous pouvez évaluer le degré auquel votre parole est impeccable à l’aulne de l’amour que vous avez pour vous-même. L’intensité de votre amour-propre et les sentiments que vous nourrissez envers vous sont directement proportionnels à la qualité et à l’intégrité de votre parole. Lorsque celle-ci est impeccable, vous vous sentez bien ; vous êtes heureux et en paix. »

 


Voir et lire plus de Charley sur son site : http://charley.baylot.org/ ou rejoignez Charley sur Facebook !

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.