🗯️ Pepito de Luciano Bottaro 🗯️

Pépito est un personnage de bande dessinée créé par Luciano Bottaro en 1951.

 

Pépito est un gentil petit corsaire à la frimousse rondouillarde coiffé d’un grand chapeau orné d’une tête de mort. Il est en lutte contre le méchant gouverneur Hernandez de la Banane (surnommé tantôt « Sa Ventripotence » tantôt « Sa Corpulence », ou encore « La Mortadelle à Pattes » en raison de son tour de taille) qui, assisté du diabolique inventeur Scartoff, fait régner l’injustice sur l’île de Las Ananas. À bord de son navire « la Cacahuète », il est aidé dans cette tâche par son second Crochette, les flibustiers Ventempoupe et La Merluche et un perroquet très bavard, Bec-de-Fer.1

 

 

Contre sa tyrannie et son despotisme, Pepito utilise l’astuce et l’humour.

Et malgré les délirantes inventions du Professeur Scartoff, un savant à son service, La Banane est constamment ridiculisé. Pourtant, «Sa Ventripotence» parvient à rester très attachante. C’est parce qu’il n’y a nulle trace de méchanceté dans l’univers de Bottaro. Drôles, gentilles, poétiques, les histoires de Pepito ont conservé toute la fraîcheur du grand large.2

 

Arborant le Jolly Roger, Pepito se montre fidèle à l’idéal libertaire des gentilshommes de fortune et ridiculise les ineptes représentants de l’autorité, qu’ils soient roi, officiers, nobles, fonctionnaires, médecins ou scientifiques, tous aussi stupides que cupides, à commencer par l’incapable et corrompu gouverneur La Banane.3

Le premier épisode de Pepito paraît aux éditions milanaises Alpe en avril 1952, dans la revue Cucciolo

 

Son auteur, Luciano Bottaro, n’est âgé que de 21 ans — et en est déjà à son troisième corsaire! Les deux précédents, Aroldo et Tim, ont servi de banc d’essai à ce jeune prodige de la bande dessinée (des Tim ont été traduits dans Tex n° 6 à 9, 13 à 16 et Supplément à Pipo n° 3).

En Italie, le petit corsaire ne recueille pas vraiment les suffrages, navigant en bande complémentaire d’un titre à un autre. Le pocket qui lui est consacré ne dure que 18 mois (juillet 1955 à décembre 1956). L’éditeur italien a sans doute le tort de ne pas insister…

Pepito réussira beaucoup mieux en France.4

 

 

En France publié par Sagédition dans sa propre revue à partir de juin 1954, Pépito est l’un des plus grands succès de la bande dessinée en petit format.

Pendant plus de dix ans, Bottaro fera la fortune de la SAGE avec le journal Pépito petit format et les diverses incarnations de Pépito magazine. Un rythme de parution infernal imposera de confier la série titre à plusieurs dessinateurs.5

 

 

Pepito n° 1 paraît en juin 1954.

Il présente Pepito par le biais d’une fiche signalétique : issu d’une honnête famille de boucaniers, ses premiers mots furent «À l’abordage!». Mais écrasé par les impôts exigés par le gouverneur de Las Ananas, son pauvre père fit faillite. Il confia le bébé à Ventempoupe et Crochette puis disparut. Vendant les trophées de famille, Pepito va acheter un navire, «La Cacahuète», et combattre le gouverneur tyran Hernandez de La Banane.6

 

 

La série peut se lire à plusieurs niveaux.

Les adultes appréciant l’ironie des situations et les références culturelles, les enfants l’action et le slapstick. En ce sens, Pépito inaugure en BD un genre dont l’exemple le plus illustre deviendra Astérix le gaulois.

Ainsi, Pépito abonde en clins d’œil au lecteur cultivé, longtemps avant qu’on ne parle de la BD « intellectuelle ». Côté « classiques », par exemple. Ventempoupe, enfermé dans les « plombs » à Venise, entreprend, même s’il ne connaît que quinze lettres de l’alphabet, d’écrire ses mémoires, comme Casanova.

Côté littérature populaire, les pirates « à couleur » (pirate noir, pirate jaune, etc.) qui abondent dans les parages de Las Ananas, sont une aimable moquerie des célèbres pirates de Salgari.7

Référence plus régionale et plus personnelle, dans Carnaval à Venise, le sorcier ö Megö di Diai (le médecin des diables) qui exorcise Ventempoupe, est un représentant du folklore ligure. 8

 

À partir de 1982, plusieurs autres éditeurs ont tenté de publier des aventures du petit corsaire :

  • Pépito – 9 histoires palpitantes, préface de François Corteggiani, Futuropolis, 1982.
  • Pépito, supplément au Haga n°50, Haga, 1982.
  • Pépito, Vents d’Ouest, collection Les classiques du rire, 1995.
  • Les Voyages de Pépito, Roland Jouve, 2006.

 

 

  • En 2012 les éditions Cornélius publient le premier tome d’une anthologie en trois volumes, lançant ainsi la première réédition d’ampleur du héros fétiche de Bottaro.

 

  • Le tome 2 est sorti en 2017.

Bottaro sera beaucoup affecté dans les dernières années de sa vie par un procès contre le groupe Danone.

La Sagédition, éditeur peu scrupuleux qui n’hésitera pas à vendre les droits d’utilisation publicitaire du personnage à la marque de biscuits Belin9 pour en faire la mascotte de ses biscuits du même nom.

Le groupe Danone a un temps interdit à l’auteur de poursuivre les aventures de son personnage fétiche. Malgré un procès perdu en première instance par Danone, le groupe agro-alimentaire a conclu avec Bottaro un accord interdisant à ce dernier toute exploitation dérivée du personnage, empêchant notamment la production d’un film préparé par Canal+. Ce procès a beaucoup affecté Luciano Bottaro dans les dernières années de sa vie.10

Pépito tomes 1 & 2 – Luciano Bottaro – Éditions Cornélius


1   https://fr.wikipedia.org/wiki/Pépito

2   https://www.bd-anciennes.com/blog/pepito-le-petit-corsaire-de-luciano-bottaro/

3   https://www.cornelius.fr/blog/index.php?post/2017/09/15/Pepito-2

4   Op.cit. bd-anciennes.com

6   Op.cit. bd-anciennes.com

7   https://fr.wikipedia.org/wiki/Emilio_Salgari

8   Op. cit. theadamantine

9   Op. cit. cornelius.fr

10  Op. cit. wikipedia/Pépito

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.