🗯️ Comme convenu, un financement participatif pour une BD ðŸ—¯ï¸

Comme convenu est une bande dessinée autobiographique réalisée par la dessinatrice française Laurel, publiée entre 2014 et 2017 sur son blog. Les deux volumes ont été auto-édités, grâce à une campagne de financement participatif.

Laurel y raconte les mésaventures subies par elle-même et sa famille à partir du moment où elle, son compagnon et deux associés fondent la société de production de jeux vidéo Boulax (nom donné dans la BD).

Laurel et son compagnon Adrien conçoivent des jeux sur appareil mobile. Lui est développeur, et elle, dessinatrice. Après le succès de leur premier jeu en 2010, ils décident l’année suivante de fonder l’entreprise Boulax avec leurs associés Joffrey, chargé notamment de la gestion financière, et Luc, responsable du marketing. Mariés depuis peu, il déménagent pour les besoins de l’entreprise dans la Silicon Valley aux États-Unis.1

Une fois sur place, toutes leurs économies investies dans ce projet, ils se rendent compte qu’ils sont pieds et poings liés, contraints d’obéir à leur associé, qui abuse de la situation. Le rêve américain vire peu à peu au cauchemar.2

La famille se trouve contrainte de vivre en colocation avec les deux stagiaires de l’entreprise, Yann et Loïc, tandis que la relation avec Joffrey et Luc se détériore rapidement. En effet, ceux-ci se révèlent aussi incompétents que désireux de tout contrôler dans le fonctionnement de Boulax et le développement des jeux. Laurel est accablée par les difficultés financières, les promesses non tenues de ses associés, le mal du pays et la peur que sa fille Cerise ne souffre elle aussi de cette situation difficile. La famille se trouve dans une impasse : un retour en France n’est que difficilement envisageable, étant donné qu’ils n’ont pas les moyens de financer le déménagement. De plus, rentrer signifierait retirer Cerise de son école et renoncer définitivement à leurs ambitions, ainsi qu’au fruit d’années de travail.

Adrien entame alors la procédure pour l’obtention d’une carte de résident permanent aux États-Unis, afin de ne plus dépendre de Boulax pour rester sur le sol américain. La famille parvient également à quitter la colocation. Tout au long de ces événements, Laurel tente tant bien que mal de supporter les pressions qu’elle subit, tout en espérant voir un jour le bout du tunnel.

Laurel, bien que cofondatrice de l’entreprise n’obtient aucun pouvoir décisionnaire et parvient, avec difficulté, à négocier que 3 % des parts alors que les trois autres trois associés (dont son mari) possèdent chacun plus de 20 % des parts !

Adrien, le mari de Laurel, est développeur de jeux produits par Boulax. Il est décrit comme très compétent dans son domaine. Il traverse toutes les épreuves aux côtés de son épouse, et le couple reste très uni malgré les complications.

Joffrey, qui occupe le poste de directeur général au sein de l’entreprise, est extrêmement caractériel – comme il se décrit d’ailleurs lui-même – voire même pervers narcissique. Il impose son joug sur ses collaborateurs qu’il exploite et envers lesquels il ne tient pas ses promesses.

Cerise, la fille de Laurel, âgée d’une douzaine d’années au moment des faits, est très autonome et assiste beaucoup Laurel et Adrien, notamment en s’occupant des tâches ménagères dans la maison.

Pendant de Brume, la chatte de la famille, il y a les écureuils américains qui vivent dans la nature aux abords des logements et qui sont très critiques et agressifs, ponctuant le récit de petites répliques assassines envers ces immigrés.

La campagne de financement participatif pour le 1er tome a été un succès et a été atteint en une heure ! L’album est finalement imprimé en 2016 à 9000 exemplaires. Il a permis à Laurel de récolter 268 146 €, soit 2860 % de l’’objectif initial. Pareil pour le second tome, imprimé à 12000 exemplaires un an plus tard, qui a atteint 391 694 € 4178 % de l’objectif initial. Le financement participatif était le seul moyen d’obtenir les albums, aucune sortie en librairie n’étant prévue.3 Laurel avait des propositions de plusieurs éditeurs,.mais la rémunération proposée n’était pas du tout viable, elle a donc décliné ces offres.4

Laurel a réalisé une importante quantité de produits dérivés, qui accompagnent les livres dans les différents lots proposés à la vente.

Ces campagnes constituent un record en termes de montant récolté et de nombre de contributeurs pour un projet de bande dessinée sur un site de financement participatif français.

Laurel parle des difficultés financières de plus en plus importantes que vivent les dessinateurs de BD en France et entre autre de la décision du gouvernement de Hollande d’astreindre les auteurs de bande dessinée affiliés au Régime des artistes auteurs professionnels à une cotisation de 8 % supplémentaires.5

Beaucoup d’auteurs vivent d’autres boulots en parallèle, aujourd’hui certains ont même récemment dû arrêter et prendre un autre job. Les conditions de travail sont de pire en pire et ça dure depuis des années, cela concerne les dessinateurs comme les scénaristes ou les écrivains.6

Laurel dit qu’elle a fait cette histoire pour extérioriser la tension qu’elle vivait à l’époque et aussi comme un témoignage pour sa fille plus tard. Mais c’est aussi dans l’idée de pouvoir aider un·e jeune adulte qui débuterait dans la vie active… en lui évitant de tomber dans certains pièges .7

Il est possible de lire gratuitement, et en intégralité les deux tomes, sur cette page.

Laurel a publié une quizainne d’album de BD chez différents éditeurs, elle a aussi été publiée dans le magazine Spirou dans les années 2000.8

Son blog : http://bloglaurel.com


3 op. cit. wikipedia.org

5 op. cit. wikipedia.org

6 op. cit. madmoizelle.com

7 op. cit. wikipedia.org

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.