L’esprit énergie

EXTRAITS D’UN ARTICLE DE COSMOBRANCHE


 » Les choses se passent comme si un immense courant de conscience avait traversé la matière pour l’entraîner à l’organisation et pour faire d’elle un instrument de liberté. »  Bergson

[…] L’origine de l’univers se trouve au cœur d’un vaste champ quantique.

[…]

Auparavant on pensait que les objets étaient faits de « substance matérielle ». Mais en pénétrant à l’intérieur de la matière, la science a découvert que l’Univers était composé d’atomes et les atomes, de particules… Or, ces particules ne constituent pas une substance matérielle, dite solide, mais des « amas d’énergie en transformation constante. »

[…]

« La théorie quantique nous oblige à considérer l’univers, non comme une collection d’objets physiques, mais comme un réseau complexe de relations entre les diverses parties d’un tout unitaire ». F.Capra

En définitive, le monde dit matériel, ne serait rien d’autre qu’un tissu complexe d’événements, où les relations se forment, se combinent, et se superposent, déterminant ainsi la trame de l’ensemble. L’ Univers apparaît alors comme une véritable toile cosmique où tous les événements seraient interconnectés les uns aux autres…

[…]

Pour D. Bohm, l’ Univers est comme un immense hologramme où chaque galaxie, chaque atome, renfermerait en lui la totalité de l’Univers. L’esprit et la matière ne seraient finalement que des manifestations différentes d’une seule et même réalité. Tout serait ainsi soumis aux mêmes lois, L’atome se comportant par exemple de la même manière qu’un système solaire en miniature…

 » Il n’existe qu’un seul courant, qu’une seule respiration, toutes choses sont en sympathie. L’organisme entier et chaque partie de cet organisme travaillent à la conjonction d’un même dessein… Le grand principe s’étend jusqu’aux régions les plus lointaines, et des régions les plus lointaines retourne au grand principe  qui est une seule nature, êtres vivants ou objets inanimés. » C. Jung

[…]

Alors que l’esprit humain prendrait sa source dans la forme immatérielle de la matière[…]. Et si en augmentant cette participation consciente, l’homme franchissait une nouvelle étape dans son évolution ?…

[…]

L’inconscient est principalement constitué de souvenirs ou d’évènements refoulés par la conscience. Ce vécu refoulé n’est pas anodin puisqu’il influera notre conscience et déterminera en grande partie nos actes ou réactions… Carl Gustav JUNG fut le premier a avancer qu’il existerait, au-delà de notre inconscient personnel, un inconscient collectif où toute l’ histoire de l’humanité y serait enfouie. On y retrouve alors des symboles, des mythes ou encore des œuvres d’art… Cet inconscient collectif expliquerait également pourquoi certaines légendes ou mythes se ressemblent et ce malgré les distances…

[…]

« Il existe une dimension parallèle à la notre. C’est un univers créé par l’esprit humain, certain le nomment « le monde de l’imaginaire » et d’autres « l’inconscient collectif ». Il s’agit de l’espace psy. La particularité la plus importante de l’espace psy est d’abolir les distances.   En effet chaque être humain possède un double dans l’espace psy, son esprit. Les esprits de deux personnes liées par des sentiments qui les rapprochent, en particulier l’amour, sont toujours côte à côte dans l’espace psy, même si leurs corps sont séparés par plusieurs centaines d’années lumière.   Grâce à cette nouvelle dimension, il devient possible aux gens de se contacter par l’esprit, quel que soit leur éloignement physique. Or, aucun moyen de communication technologique ne permet de communiquer instantanément entre les étoiles, à moins d’être prêt à attendre plusieurs siècles que les ondes accomplissent le trajet. »  (L’espace Psy- Sam Peterson)

[…]

Imaginez maintenant la conscience (ou l’esprit) comme un champ infini de particules porteuses de toutes les informations que reçoit notre cerveau. Ce champ se situerait entre deux univers : Celui que nous connaissons (composé de particules dont la vitesse est inférieure à celle de la lumière), et celui dans lequel toutes les particules vont au contraire plus vite que la lumière. «Dans cet univers, la causalité n’existe plus puisque tous les événements sont accessibles en même temps. Évidemment, cette représentation dépasse toutes les possibilités conceptuelles de notre cerveau. Donc les êtres humains ont un moi fondamental, superlumineux, qui se projette sous une forme sous-lumineuse (notre monde matériel) dont le cerveau est le filtre qui permet de figer les événements.»Tout cela, fait écho aux phénomènes connus comme la synchronicité

[…]

« Le son pénètre toutes les formes ; la planète elle-même a sa propre tonalité, ou sonorité ; chaque atome minuscule a aussi sa propre tonalité ; chaque forme peut être évoquée en musique et chaque être humain a ses accords particuliers, et tous ces accords prennent part à la symphonie grandiose que jouent l’humanité […]. » (Le Mirage, un problème mondial)


LIRE L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE SUR COSMOBRANCHE


D’AUTRES DESSINS DE CHARLEY SUR CHARLEY.BAYLOT.ORG

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.