Le tweet anti-raciste de Barack Obama contre la haine à Charlottesville

EXTRAITS D’UN ARTICLE DE RAPHAËLLE DORMIEU SUR POSITIVR


En des temps troublés, il est capital que les personnalités publiques s’expriment pour dénoncer l’obscurantisme. C’est ce que vient de faire Barack Obama.

[…]

Afin de dénoncer les mouvements racistes de Charlottesville qui ont créé d’intenses tensions communautaires, et qui ont entraîné la mort d’une jeune femme, l’ancien président des États-Unis a partagé une citation de Nelson Mandela. […]

En un seul tweet, accompagné de l’image symboliquement puissante de jeunes enfants, Barack Obama est parvenu à rassembler derrière une même cause prônant la tolérance.

Souhaitant s’exprimer sur les violents affrontements qui opposent, à Charlottesville, la droite radicale aux militants anti-racisme, et face au silence de Donald Trump, l’ancien président a tout simplement partagé une célèbre citation de Nelson Mandela, figure de proue de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud.

[…]

« No one is born hating another person because of the color of his skin or his background or his religion… »

« Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de ses origines, ou de sa religion. »

Un message fort contre la haine, appelant au potentiel de bonté et d’amour qui se trouve en chacun de nous. Son tweet est d’ailleurs tellement bienvenu, qu’il est devenu le plus « liké » de l’histoire, avec plus de 4,3 millions de « likes » et 1,6 million de partages. […]

Barack Obama a […] partagé la citation complète :

[…]

« People must learn to hate, and if they can learn to hate, they can be taught to love… »

« Les gens apprennent à haïr et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur apprendre à aimer… »

[…]

« …For love comes more naturally to the human heart than its opposite. » – Nelson Mandela

« Car l’amour vient plus naturellement que son contraire. »

De son côté, l’actuel président Donald Trump a bien tardivement condamné les violences émanant de « plusieurs camps ». Deux jours après les faits, il a donné une brève conférence de presse durant laquelle il a pointé du doigt les responsables des violences de Charlottesville, dénonçant ainsi les actions racistes menées par les membres du Ku Klux Klan, des néo-nazis et des suprémacistes blancs.

[…]

[Notes FB : quelques temps après Trump a rajouté : « Je pense qu’il y a des torts des deux côtés » !!!]


LIRE L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DE RAPHAËLLE DORMIEU SUR POSITIVR

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.