Terre de Liens dans le Trégor (22)

Terre de Liens est né en 2003 de la convergence de plusieurs mouvements liant l’éducation populaire, l’agriculture biologique et biodynamique, la finance éthique, l’économie solidaire et le développement rural.
Pour permettre à des citoyens et des paysans de se mobiliser et d’agir sur le terrain, le mouvement a inventé de nouveaux outils de travail capables d’enrayer la disparition des terres et de faciliter l’accès au foncier agricole pour de nouvelles installations paysannes. Ces outils sont à la portée de tous, de sorte que chacun puisse s’impliquer de façon effective dans l’avenir de nos fermes et de notre agriculture.

Enrayer la disparition des terres agricoles, alléger le parcours des agriculteurs qui cherchent à s’installer, et développer l’agriculture biologique et paysanne. Voici les engagements qui mobilisent Terre de Liens aujourd’hui.
Notre initiative s’appuie sur une dynamique associative et citoyenne atypique : l’épargne et les dons du public permettent d’acquérir du foncier agricole et de recréer du lien entre paysans et citoyens pour préserver les fermes à travers les générations. Ces lieux sont ensuite proposés en location à des agriculteurs pour des productions favorisant la biodiversité et le respect des sols.
Au-delà, Terre de Liens informe l’opinion publique et noue des partenariats avec les décideurs locaux pour impulser de nouvelles dynamiques dans les territoires. L’objectif : impliquer le plus grand nombre dans l’avenir de nos campagnes, et donner l’occasion d’exercer notre responsabilité collective.

https://terredeliens.org/

En novembre 2015 dans le Tregor (22) germe l’envie chez 17 jeunes sensibles à l’agriculture, de réfléchir à une installation paysanne collective.
Un an plus tard, émerge un groupe de cinq paysans en herbe qui va mûrir et se construire autour d’un projet d’élevage et de production laitière en agriculture biologique, transformée sur la ferme et vendue en circuits cours (lait de vache et de chèvres).
Nora, Julien, Anaïs, Eflamm et Goulven affinent leur projet, apprennent à se connaître et à travailler ensemble au travers d’une pré-installation. La question du rachat de la ferme, qui a été choisie pour l’installation, se pose alors.
Appuyés par l’association Terre de Liens Bretagne ils se lancent dans le pari fou de créer une SCI citoyenne d’une valeur de 420 000€. Au travers de cette initiative, le groupe propose de changer la relation des paysans aux fonciers et autres capitaux obligatoires à l’installation, mais également de placer au centre des débats l’implication des citoyens dans les choix des modèles agricoles de demain.

https://sci-du-scrapo.log.bzh/

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.