Pleine lune du Poisson 2017


Le signe des Poissons qui conclut cette année solaire prépare le cycle astrologique suivant. Nous nous trouvons également à la fin de l’ère des Poissons (2500 ans) et du grand cycle de précession des équinoxes (25 000 ans). Sous la puissante influence de ce vaste processus d’achèvement, quantité d’affaires non traitées ressurgissent.

Nous vivons donc une importante transition d’où résulte une forte tension entre les énergies finissantes des Poissons et le souffle nouveau du Verseau. En réaction à ce changement radical qui pénètre tous les champs d’activité, on observe des résistances organisées autour de formes-pensées anciennes. L’effondrement des repères traditionnels et l’arrivée d’idées innovantes en rupture du passé explique en grande partie la confusion actuelle.

Le symbole des Poissons est représenté par un signe double : un poisson descend le courant, c’est le moi inférieur, et l’autre, la partie spirituelle, se dirige en sens inverse. Ils sont tous deux reliés par un même lien, car matière et énergie sont synonymes et fondamentalement interchangeables. Cette affirmation fut démontrée par Albert Einstein dans l’équation E=mc2. Là se trouve la preuve scientifique que la matière a le potentiel d’élever sa vitesse et de devenir de l’énergie pure. Elle peut être élevée et « sauvée ». C’est aussi la preuve que par la visualisation et l’imagination créatrice, les idéaux spirituels peuvent également, et à l’inverse, naître sur le plan physique.

L’une des caractéristiques du signe des Poissons est l’obéissance. Non pas l’obéissance aveugle et naïve fondée sur l’ignorance, mais l’obéissance de la personnalité envers le Divin à l’intérieur de soi. Ainsi le rayonnement du pôle supérieur croît tandis que l’influence du pôle inférieur diminue. Prisonnier de la personnalité, l’esprit fait l’expérience de la servitude, du fait de ses nombreux attachements. Puis vient le point de conversion et c’est alors la personnalité qui est mise en captivité par un renoncement à suivre toute ambition personnelle et tout désir inférieur…

Dans cette simple histoire, nous avons toute l’évolution de l’être humain : la descente dans la matière (l’involution), les expériences diverses sous l’impulsion du désir, l’assèchement de ce désir, le désarroi, et enfin la réorientation consciente qui amène à regarder vers le haut et à fouler ce qui est appelé le Sentier du Retour. Dans le Verseau, l’individu a ressenti son appartenance universelle. Dans les Poissons, c’est l’universel qui va transcender et fusionner les expériences de l’individu en une compréhension unitaire. Voir l’Un dans la variété nous permet d’accepter la diversité et l’universalité. Tout processus de développement ne devrait aboutir qu’à cela : transcender !

Sommes-nous arrivés à ce moment-clé où l’humanité, entreprend ce retournement au terme d’une longue errance dans le matérialisme ? Ces dernières décennies ont été marquées par une consommation outrancière où nombreux ceux qui furent tenté par l’oisiveté, l’hédonisme et le confort, voire le luxe. C’est en tout cas, le « rêve » proposé encore et toujours par la publicité commerciale. N’oublions pas cependant l’expérience acquise durant l’ère des Poissons : nous avons appris à développer l’idéalisme. Des millions d’êtres humains dépassent l’illusion d’un bonheur matériel pour se tourner vers des valeurs spirituelles.

Il y a ceux qui font la douloureuse expérience de la désillusion. Ne croyant plus en rien, ils ressentent un vide, car leur vision leur est encore voilée. Pourtant, au sein de ce vide, une sensibilité à la Lumière peut alors émerger. Le pèlerin peut lentement se relever et rechercher le chemin du retour. Au départ, il voulait se sauver lui-même. Cela peut expliquer l’engouement pour les diverses thérapies et méthodes visant à redonner du sens dans la vie pour ceux qui n’en voient plus. Mais n’y a-t-il pas meilleure thérapie que celle qui consiste à se tourner vers les autres et à servir dans l’oubli de soi ?

La plus profonde entre toutes les vertus est la tolérance. Des événements soudains ne perturbent pas celui qui est tolérant alors que l’intolérant cause la confusion dans son environnement. Le 20ème siècle a été un siècle de douleur, mais il a aussi été celui de l’émergence de nombreuses organisations humanitaires mobilisant des milliers d’aspirants au service.

Durant les 2000 ans passés, les religions ont proposé un chemin qui consiste à « sauver notre âme » pour gagner le « paradis ». L’effort de sauver des individus doit s’étendre à l’effort de sauver l’humanité entière et la planète. En effet, le concept même d’esprit individuel doit être élevé à la compréhension que l’esprit de l’humanité est fondamentalement UN. Aujourd’hui pour entrer pleinement dans l’ère du Verseau, il nous est demandé de servir l’humanité, et en servant nous sauvons…

– Le Sentier – Poissons : Dimanche 12 mars 2017 à 15h54 –

Note clé de la constellation :
Je quitte la maison du père et en revenant, je sauve

Rayon 2 – Énergie de l’Amour Sagesse
couleur ésotérique le bleu lumineux

Rayon 6 – Énergie de l’idéalisme et dévotion
qui se retire lentement pour faire place aux énergies du Verseau
couleur ésotérique le rose argenté

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s