Toutes mes excuses


h

« Il faut beaucoup de force de caractère pour s’excuser rapidement de tout son cœur plutôt que de tout son mépris ».Mais Takéo Doï explique qu’en japonais, les excuses “ne finissent jamais” (sumimasen : “je n’en finirai jamais de vous en être redevable”), d’où leur valeur : elles ne closent pas le débat, et n’effacent en rien la faute : elles marquent au contraire la prise de conscience de la faute par le coupable de cette faute.

Luc Élias-Kawada

(Takéo Doï – Le jeu de l’indulgence, 1988)

zem142m

D’AUTRES DESSINS DE ZEM, APPRENTI MAÎTRE ZEN SUR http://zem.baylot.org/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s