Mens sana in corpore sano


h« Mens sana in corpore sano » que l’on traduit généralement par « un esprit sain dans un corps sain » est une citation est extraite de la Dixième des seize Satires de Juvénal (90 – 127) et prend place dans un ensemble plus large qui permet d’en fixer le sens plus précisément :

« Alors faut-il que les hommes ne fassent jamais de voeux ? … Ce qu’il faut alors implorer, c’est un esprit sain dans un corps sain. » (Juvénal, Satires, 10, 346-366, trad. Henri Clouard).

Ce que voulait dire Juvénal, c’est qu’il faut cesser d’implorer vainement les Dieux, qui n’écoutent pas les hommes. La seule chose à leur demander, c’est la santé physique et mentale. On voit ainsi quel fut le déplacement du sens antique au sens contemporain. Désormais, ce n’est plus un voeux que l’on demande aux Dieux de bien vouloir réaliser, mais au contraire une maxime que nous, hommes, devons appliquer. La santé était jadis pendue au fil d’une puissance transcendante – d’où son lien avec la « sainteté » ; les hommes en sont maintenant pleinement responsables. Nous sommes désormais maîtres du destin de notre santé, d’où maintenant le fait que cette maxime ne soit plus qu’une injonction à entretenir notre corps tout autant que notre esprit. La marque d’équipements sportifs Asics s’est ainsi baptisée du sceau de cette référence antique à l’aide de l’acronyme correspondant : Anima Sana In Corpore Sano – anima (âme) prenant place de mens (esprit) pour rendre le nom davantage prononçable.

À partir de cette citation et à l’aide du latiniste Anatole Morlet, Pierre de Coubertin a créé la variante : mens fervida in corpore lacertoso soit « un esprit ardent dans un corps musclé ». Cette variante est présente en de nombreux endroits, notamment sur un timbre allemand de 1971 commémorant les 20 ans du Comité national olympique de la République démocratique allemande (Nationales Olympisches Komitee der Deutschen Demokratischen Republik NOK DDR, disparu en 1990).
Mens sana in corpore sano est une devise partagée par plusieurs organismes (sportifs ou académiques) :
l’Asociación Atlética Argentinos Juniors (Buenos Aires, Argentine) ;
le club omnisports belge Royal Sporting Club Anderlecht ;
l’Université Widener (États-Unis) ;
le lycée Notre-Dame de Guingamp (Bretagne).

sources :

mens-sanaD’autres explications dans : La Lettre À Lila – Réponse D’un Philosophe À La Quête De Sens – Vincent Cueff – Ed Jouvence – Septembre 2015
http://goo.gl/q2RPu1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s