Les fantômes du passé

1.jpg

« Nous ne sommes pas seulement déterminés par le triangle papa-maman-enfant, mais bien par une cascade d’influences venues de notre arbre généalogique »1

« Le non-dit transgénérationnel que l’on appelle fantôme est en relation avec un traumatisme qui n’a pas pu être élaboré en son temps, pour différentes raisons. »2

« Toutefois, le traumatisme seul ne fait pas le fantôme, c’est le secret qui l’entoure qui cherche à se transmettre. »3

« En psychanalyse transgénérationnelle on a pu établir que cette mémoire des ancêtres se transmettait selon trois voies distinctes :

  • la voie somatique (la mémoire corporelle),
  • la voie psychique (avec des symptômes phobiques)
  • et le passage à l’acte (comme des accidents à des dates anniversaires qui se répètent dans la lignée). »4

« Cette mémoire se transmet parce que le traumatisme initial n’a pas pu trouver de représentation, c’est-à-dire, qu’il n’a pas pu être nommé, ni parfois même pensé. »5

EXTRAITS D’UN ARTICLE DE CATHERINE MAILLARD DANS INEXPLORÉ N°30 – 2016


2 Ibid.

3 Ibid.

5 Bruno Clavier

charley018

d’autres BD de Charley sur http://charley.baylot.org/

Publicités

1 commentaire

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s