Moyens d’action du bodhisattva : Les 6 Paramitas

fb

 

(Lire Sûtra de Vimalakßrti p 25 à 291)

Le Bouddha donne au jeune noble Montage de Joyaux tous les moyens d’action qu’utilise un bodhisattva. Parmi ceux-ci il y a ce qu’on appelle les 6 Paramitas, les 6 vertus, qui sont un chemin en soi.

Les 6 Paramitas

Comme pour l’Octuple sentier2 les Paramitas sont un cheminement, une aide Ă  la pratique, Ă  la vie quotidienne en action en gĂ©nĂ©ral. On les nomme vertus, mais « elles ne se limitent pas Ă  six ou dix vertus, elles dĂ©montrent l’infini travail de devenir habile dans l’art d’ĂȘtre vivant. »3 Les six paramitas sont vraiment la base de l’entraĂźnement sur le chemin du Mahayana (le VĂ©hicule de la Grandeur) et en mĂȘme temps vont se dĂ©velopper simultanĂ©ment sur le chemin de l’Eveil.

Ce sont : la gĂ©nĂ©rositĂ©, l’Ă©thique, la patience, l’enthousiasme, la mĂ©ditation et la sagesse.

On peut les pratiquer une Ă  une (une par jour par exemple), s’appuyer sur une comme base pour pratiquer la suivante mais elles forment un tout indissociable. Elles sont interdĂ©pendantes et chacune les contient toutes. L’ordre est d’ailleurs important, mais les prendre en sens contraire est tout aussi important « comme l’écrit DĂŽgen, reprenant un ancien sĂ»tra, “un bodhisattva aux facultĂ©s vives voit prajñù (la sagesse) comme premier et dĂąna (la gĂ©nĂ©rositĂ©) comme dernier, un bodhisattva aux facultĂ©s obtuses voit dĂąna comme premier et prajñù comme dernier.” »4

« Le Bouddha a dit « N’attendez pas que l’autre rive vienne Ă  vous. Si vous voulez passer sur l’autre rive : la rive de la sĂ©curitĂ©, du bien-ĂȘtre, de la non-peur et de la non-colĂšre, il vous faudra nager ou ramer. Vous devez faire un effort. » Cet effort est la pratique des six Paramita. Nous vous invitons Ă  envisager les Paramita sous cet angle ; simple profond et faisable ». 5

« Le chemin n’est pas un rĂȘve. Ce n’est pas un souhait.

Le chemin est la pratique concrĂšte.

Et il sauvera notre vie, il sauvera nos enfants.

Lorsque nous sommes sur le chemin, alors de l’intĂ©rieur de nous s’Ă©lĂšve un flot de compassion et de bontĂ© aimante et notre souffrance s’allĂšge. »

Thich Nhat Hanh6


 (lire d’autres textes sur Vimalakirti ICI)


VIM-01-02

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.