Démocratie et écologie sont dans un bateau, les deux tombent à l’eau…


1.jpg

EXTRAITS D’UN ARTICLE DE MARC DAOUD PARU DANS NEXUS N°102 – JANVIER 2016

« Ayant fuité dans un premier temps sur Mediapart le 8 avril 2015, le rapport de l’ADEME (Un mix électrique 100% renouvelable), que nous avons aussi relayé sur notre site*, est depuis le 22 octobre officiellement disponible sur Ademe.fr.

Sa publication fut laborieuse. Il est resté six mois dans les tiroirs de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. « Pour cause de synthèse non finalisée », nous a informés l’un des membres du comité de pilotage. Réponse difficilement compréhensible, puisque ce document portait bien la mention « Rapport final », mais soit. Il a néanmoins le mérite d’étudier, sur plus d’une centaine de pages, différents scénarios qui permettraient de produire 100 % de l’électricité française autour d’un savant mix associant des technologies renouvelables intelligemment réparties sur le territoire et des modes existants de stockage à court, moyen et long termes (intersaisonnier). Tout cela pour quasiment le même prix au kWh. Qu’attendent nos élus pour s’approprier ce rapport et entamer de vrais débats, fondés sur une étude concrète? A cette question, nous avons obtenu en guise de réponse un rapide aveu de la part de Ségolène Royal, « il est bien ce rapport », éludant le fait qu’aucun des débats politiques et diplomatiques n’en faisait mention. Un indice nous vint d’un des responsables de la R&D d’Engie, invité d’un des nombreux débats de la conférence (COP21) : « Il faut nous laisser le temps de le digérer [NDLR: ce rapport], » Prenez votre temps, nous disions-nous, l’intérêt général attendra. »

« Alors que sous couvert d’état d’urgence, plus d’une vingtaine de militants écologistes étaient assignés à résidence durant la COP21, et qu’au même moment se déroulaient sans encombre nombre d’événements sportifs et marchés de Noël, le militant écologiste n° 1 des Français, Nicolas Hulot, agissait officiellement comme ambassadeur de la conférence climat en endossant tant bien que mal son rôle d’intermédiaire médiatique entre citoyens, politiques et industriels. On le retrouvait le 8 décembre au sein d’une conférence de l’association Coalition Climat 21 sur le thème « Les solutions (les fausses et les vraies) ». Il filait à la fin de son intervention et nous le surprenions en plein échange avec une personne du public le questionnant sur la transi-tion énergétique. Sa réponse révélait avec fatalisme l’impuissance structurelle de la sphère politique :

« Depuis les précédentes COP, nous sommes passés du constat à une volonté, je pense assez sincère, de prendre en charge le traitement des changements climatiques », avant de continuer : « Les États ont entamé un mouvement, mais très sincèrement ce mouvement sera trop lent et ne sera pas suffisant, donc il faudra sous la pression, je l’espère, de la société civile, non seulement que l’on rappelle aux différents acteurs les engagements pris à Paris, mais qu’on les incite très rapidement à les revoir à la hausse… La technologie est là et on peut trouver l’argent nécessaire, niais ça, c’est une question de volonté politique. »

Il nous fallait l’interpeller à notre tour pour lui poser la question qui englobe toutes les autres :

« La transition énergétique ne révèle-t-elle pas un problème démocratique profond finalement ? »

Sa réponse fut sans équivoque

« Dans les crises que nous traversons, il y a une profonde crise démocratique. Nous sommes dans des démocraties en trompe-l’œil et nous entretenons tous, citoyens et politiques, une forme de malentendu. On croit que l’on a confié le pouvoir aux hommes politiques, mais la plupart ne l’ont plus. Ils essaient de nous représenter mais en réalité, ils ne sont souvent que les mécanismes du monde financier. »

Enfin, nous disions-nous, le morceau était lâché et M. Hulot révélait une réalité qui ne cesse de se confirmer: notre démocratie ne représente plus l’intérêt général.

EXTRAITS D’UN ARTICLE DE MARC DAOUD PARU DANS NEXUS N°102 – JANVIER 2016

* http://www.nexus.fr/actualite/planete/une-transition-energetique-sans-feuille-de-route/

 

charley015d’autres BD de Charley sur http://charley.baylot.org/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s