Pleine lune du Bélier


16032

Une fois de plus nous entamons une nouvelle année solaire. Nous entrons en Bélier avec beaucoup de ferveur et d’esprit, car avec cette constellation associée au printemps, les énergies de vie surgissent avec un renouveau d’enthousiasme. En s’en inspirant, l’étudiant avisé peut faire l’expérience de l’activité de la nature à l’intérieur et autour de lui, afin de progresser.


Le
Bélier est l’Alpha et l’Oméga du zodiaque, car la roue du temps tourne sur elle-même. Enrichie des expériences de l’année, elle devient alors pour les chercheurs sincères une spirale ascendante (telle la forme des cornes du bélier). Il y a alors libération des plans de conscience inférieurs et accession à des plans plus élevés. La réalisation de soi se construit ainsi à travers des gradations de conscience et de matière.

Le potentiel du Bélier, signe de feu, réside dans l’audace et le courage d’entreprendre plutôt que de se torturer l’esprit dans les échecs. Le signe du Bélier c’est le Bateleur dans le Tarot de Marseille, dont le message c’est d’être prêt à tout recommencer en se détachant du passé et vivre dans l’instant présent. Les étudiants réceptifs utilisent la période du Bélier afin de se remplir des énergies nécessaires pour aborder l’année. L’énergie Bélier devrait devenir le moteur de chaque individu pour tout simplement croire en son étoile, diffuser cette énergie créatrice et entretenir un moral d’acier trempé.

Chaque être humain, dans son existence, est à la recherche de quelque chose, à l’intérieur de lui-même, ou à l’extérieur dans le monde. Pris dans le courant du devenir, nous nous efforçons d’atteindre nos buts, de maintenir nos acquis ou d’être “quelqu’un”. Animés par l’espoir et mus par la force de nos attentes nous tentons d’accéder un jour à la paix, l’autre à la liberté ou à un contentement durable. Et c’est bien à chacun de nous de choisir son programme de pensée, donc, de Vie.

Le signe du Bélier correspond au commencement du cycle, là où la forme matérielle domine vigoureusement, et là aussi où commence le processus du développement de la maîtrise mentale dans le monde de la pensée. Tant de personnes ont aujourd’hui besoin de voir clairement le fil du dessein qui nous élèvera chacun et donnera du sens à nos existences.

Quand on est jeune on est ardent, curieux, l’esprit frais, on veut connaître toutes choses, mais ce désir vital est bien vite étouffé par la peur, les habitudes, la tradition. Car la société veille avec application à ce que l’on suive les chemins établis et à ce qu’on ne se libère pas de sa tutelle. L’intelligence est la capacité de penser librement, sans crainte, sans à priori, afin de découvrir par ses propres moyens ce qui est réel, ce qui est vrai.

Cette intelligence n’est pas le savoir, elle ne s’acquiert pas. Elle naît avec la connaissance de soi. L’être humain ne peut se comprendre que dans le rapport à l’univers des êtres, des choses et des idées. Les humains ont la capacité de penser, mais ils le font le plus souvent de manière désordonnée. La véritable éducation a pour fonction d’éradiquer la peur qui est destructrice et d’apprendre « comment » penser et non pas « quoi » penser. L’humain doit apprendre à voir le subtil. C’est la façon pour lui de sortir de sa vie auto-conditionnée. C’est à cette réalité imperceptible que chacun devrait s’ouvrir.

Krisnamurti enseignait qu’il faut avoir en soi un désir ardent de briser les chaînes qui rendent esclaves ; que nous devons être à l’écoute, attentifs à tout, à découvrir ce que l’on aime vraiment, à s’y impliquer de tout son être et en même temps avec détachement. Se libérer de la volonté collective, des préjugés, apprendre à rester seul sans peur et à tenir bon, faire ses propres découvertes en confiance, purifier chaque jour son esprit des poussières du passé et des réminiscences de la veille. Retrouver le sens du mot « s’amuser », se libérer du désir de faire du mal ou du bien, se rendre utile dans la joie et le sentiment d’unité. Laisser l’amour agir en soi et s’exprimer dans la créativité…

N’en doutons pas, des Forces de Restauration sont à l’œuvre, opérant sur les plans subtils de l’expérience humaine. Puisse l’entrée dans le Bélier inaugurer une nouvelle et noble orientation de notre destinée commune. Les humains n’ont d’autre choix que de s’unir pour rompre leurs chaînes, de s’évader des noirceurs de la société de « l’Avoir » afin de s’engager dans la société de « l’Etre ».

Le Sentier – Pleine lune du Bélier – mercredi 23 mars 2016 – 13h02

160323

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s