Chaque jour est un bon jour


zz0

Pour résumer ce dont nous avons parlé jusque là, nos difficultés est que nous faisons porter à autrui notre malheur et que nous souhaitons changer les autres. Mais il n’y a rien à changer d’autre que soi-même. Tous les êtres vivants ont besoin d’amour, alors plutôt que d’attendre d’en recevoir pour combler nos propres besoins, nous pouvons commencer par en distribuer. Nous ne sommes responsables que de nos pensées et de notre conduite.

Cet erreur de comportement vient du fait que c’est l’ego qui nous gouverne. Pour lui, nous sommes le « centre du monde », les autres sont des dangers qu’il faut écarter ou contraindre. Il nous pousse sans arrêt à la séparation, c’est en cela qu’il est étymologiquement « diabolique » (qui sépare en deux). Il nous ramène toujours à notre histoire, à nos blessures, comme si celles-ci lui permettaient d’exister, comme s’il ne pouvait être sans elles. Comme je le disais précédemment1 en dehors de l’amour que nous avons connu, rien ne nous est utile dans notre histoire. Le fait qu’il nous entraîne dans cette histoire nous empêche de vivre l’instant présent, or c’est là, et seulement là qu’on peut trouver le bonheur.

La réponse est paradoxale, puisque plus nous faisons diminuer l’emprise de l’ego sur nous, plus nous pouvons agir au service de l’intérêt général. Plus nous prenons soin des autres, plus nous agissons a contrario aussi pour nous.

L’amour, la joie, la sérénité est autant ce qui apporte autant à nous qu’aux autres le plus de source de bonheur. Nos plus beaux souvenirs sont toujours ceux qui sont partagés.

Arrêter de s’accrocher à l’ego impose, paradoxalement, d’avoir une personnalité authentique. Comme je l’écrivais dans un précédent écrit2 : « L’ego en tant que sujet voudrait être sûr de ce qu’il est, mais il ne peut pas. Il est donc amené à se leurrer. L’éveil c’est comprendre l’absence en soi de vrai soi (vacuité). Mais en fait les actions d’une personne qui a compris ce qu’était la vacuité ressemblent à celles de personnes qui possèdent, d’un point de vue psychologique, un sentiment élaboré du soi3. » Sans conscience positive de soi-même il est donc quasi-impossible de se resepecter, respecter l’autre et respecter l’environnement dans lequel on vit. À l’oppose il ne faut pas non plus croire que « vouloir aimer les autres » permettrait de mieux s’aimer soi-même. L’un et l’autre sont indissociables.

Cette personnalité authentique on l’exprime en s’acceptant avec nos énergies sans auto-jugement dévalorisant, sans chercher à se changer pour un idéal inatteignable mais en développant la joie, la paix avec ce qui est, avec ce qu’on est. Ce n’est plus attendre « le bon pour moment pour être heureux » mais être heureux de cet instant présent, car il n’en existe pas d’autre, comme le dit le célèbre axiome zen : « Chaque jour est un bon jour ».

Alors toutes les insatisfactions, les difficultés situationnelles ou relationnelles sont le rappel de ce qui n’est pas digéré en nous, et sonnent comme un signal d’alarme pour nous dire : « Quel choix veux-tu vraiment faire ? »4

Comme l’écrit Eric Rommeluère : « Lorsqu’on entre dans le chemin de la grandeur, le seuls vraies questions à se poser sont : ai-je touché l’esprit large et joyeux, tendre qui vit en moi ? Cet esprit existe-t-il réellement ? Ai-je bouleversé les fonctionnements intérieurs qui m’empêchent de le laisser vivre ? …
Non pas se les poser superficiellement, mais réellement, profondément, jusqu’à répondre oui ou non. Dites-vous oui ? Continuez ! Dites-vous non ? Arrêtez ! »5

Je suis responsable de de mes choix, je décide de rayonner d’amour et de joie

zz1


2 « Les quatre axiomes du Bouddha » – TheBookEdtions – 2014 – http://librairie.baylot.org/

3 Pas de comportements d’agression ou de domination par la force, pas de soumission, pas de manipulation.

5 Les bouddhas naissent dans le feu – Eric Rommeluère – Seuil – 2007


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s