La première grande marée noires qui toucha la France : le Torrey Canyon.


Pieds Nickelés campeurs 002fb

En 1967 dans le journal l’Epatant, Pellos publie une nouvelle BD des Pieds Nickelés : campeurs, sur un texte de Jacques Veissid. Elle commence en s’appuyant sur l’actualité : la première (mais hélas pas la dernière, car l’humain apprend bien peu de ses erreurs devant la possibilité de faire des profits matériels) des grandes marées noires qui vinrent toucher la France : le Torrey Canyon.

Pieds Nickelés campeurs 004

Le Torrey Canyon est un pétrolier dont le naufrage est survenu le 18 mars 1967. Ce pétrolier de la filiale libérienne de l’Union Oil Company of California, compagnie américaine, armé par une filiale américaine de l’Union Oil Company of California, chargé de 120 000 tonnes de brut, s’échoue entre les îles Sorlingues et la côte britannique. Malgré une mobilisation de tous les moyens de lutte disponibles, plusieurs nappes de pétrole dérivent dans la Manche, venant toucher les côtes britanniques et françaises. Il se révélera plus tard que certains des dispersants utilisés pour la lutte étaient plus toxiques que le pétrole.

Cet accident fait découvrir à l’Europe un risque qui avait été négligé. Il donne naissance aux premiers éléments des politiques française, britannique et européenne de prévention et de lutte contre les grandes marées noires.

L’échouement du Torrey Canyon fut l’une des « fortunes de mer » (accident de mer) les plus célèbres du xxe siècle, à l’origine d’une catastrophe écologique majeure et sans précédent dans l’histoire du transport maritime. Cette catastrophe fut à la base d’une prise de conscience, par les populations européennes, du fait qu’une telle catastrophe puisse toucher leurs côtes.

Mais depuis il y en eut hélas, bien d’autres, en France et ailleurs dans le monde :

  • en 1967, le Torrey Canyon ;
  • en 1978, l’Amoco Cadiz (230 000 t) ;
  • en 1989, l’Exxon Valdez,
  • en décembre 1999, l’Erika,
  • en novembre 2002 le Prestige,
  • la marée noire du 20 avril 2010 est liée à l’explosion de la plateforme pétrolière « Deepwater Horizon », exploitée par la firme BP

Le début de la BD, parue en album en 1968 :

Pieds Nickelés campeurs 006 Pieds Nickelés campeurs 007 Pieds Nickelés campeurs 008 Pieds Nickelés campeurs 009 Pieds Nickelés campeurs 010

Pieds Nickelés campeurs 002

(source : Wikipédia)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s