Le travail lié aux constellations du zodiaque


21fb

Qu’a-t-il d’extraordinaire pour que l’humanité ait, depuis des millénaires, remarqué cette suite de constellations ?

Sans vraiment en être toujours conscients, nous sommes tous, et en permanence, soumis au mouvement d’une mécanique énergétique céleste et même temps subtile. Le travail particulier des pleines lunes est de tenter de percevoir, ne serait-ce qu’un peu, les influences extra-planétaires qui se succèdent de constellation en constellation, de façon à s’harmoniser au mieux avec la marche de notre monde. Nous avons ainsi dans le zodiaque l’expression de la progression de la vie du système solaire, d’une planète et d’un être. Chacune des planètes du système solaire, chaque signe du zodiaque, transmet donc une énergie spécifique.

Qu’en pensons-nous ? Sentons-nous plus ou moins ces mouvements énergétiques, ces sensations qui varient de mois en mois ? Observons nous de temps à autre ces événements matériels ou invisibles qui accompagnent ces mouvements autour de nous ou à titre personnel ?

Cependant, même si la perception de ce phénomène cyclique ne nous est pas évidente, l’intention témoignée et la pensée périodiquement impulsée feront que notre inconscient mémorisera un sentiment d’appartenance auquel nous deviendrons de plus en plus sensibles. De ce fait, nous apportons notre contribution, même modeste, à un déroulement plus cohérent de la marche du monde.

On peut ainsi découvrir,… et ressentir, qu’une réflexion régulière pratiquée en rapport avec le cycle du Soleil, de la Lune et des planètes de notre système solaire est un outil de connaissance, d’expérience et un bon repère sur notre chemin.

—————————

« Que chaque humain se souvienne que le destin de l’humanité est incomparable et qu’il dépend, en grande partie de sa volonté de collaborer à la tâche transcendante. Qu’il se souvienne de la loi qui est, et a toujours été, de lutter, et la lutte, transposée du plan matériel au plan spirituel, n’a rien perdu de sa violence. Qu’il n’oublie pas que sa dignité, sa noblesse en tant qu’être humain doit émerger de ses efforts. Pour se libérer de sa servitude et obéir à ses aspirations les plus profondes, qu’il n’oublie jamais que l’étincelle divine est en lui, en lui seul, et qu’il est libre de ne pas s’en soucier, de la tuer ou de se rapprocher du Divin en montrant son empressement à travailler avec Lui et pour Lui. »

Alice A. Bailey – Les travaux d’Hercule

Compilation Le Sentier Contact par Frédéric Baylot qui fera suivre au Sentier

21

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s