Le gardien de l’esprit


fhb2_fb

Nous semblons pris dans nos fonctionnements habituels, mais nous pouvons changer cela pour autant que nous acceptions de prendre la responsabilité de notre vie1. Pour cela il faut cesser de vivre en tant que « victime de la vie ». Il nous faut donc changer notre premier ressenti dans certaines situations, celles qui nous apportent de la souffrance. Cela implique d’être vigilant à comment notre esprit fonctionne. C’est pourquoi pour débuter dans la méditation, la méditation de « pleine conscience »2 peut être une grande aide pour être présent à ce qui se passe, ne pas jouer un rôle que nous n’aurions pas choisi. Nous devenons les gardiens du seuil de ce qui rentre dans notre esprit. Nous choisissons d’agir avec conscience et non de réagir inconsciemment.

Pour parler de la méditation de pleine conscience dont on a vu3 qu’elle était issue d’un type de méditation bouddhiste, il faut reparler de SATI :

Sati, désigne l’attention, la vigilance, la présence d’esprit mais aussi une capacité de reconnaissance. « Sati signifie garder à l’esprit ou rappeler à l’esprit. Sati est la capacité à ne pas perdre le fil »

Sati, sentinelle de l’âme, se tient sur le qui-vive, à l’affût, embusquée en arrière-conscience, où elle observe, mesure, évalue, distingue, situe, note, nomme. Sati ne flotte pas, ne dérive pas, ne dévie pas.

Pour effectuer ce travail, le gardien se tient « aux portes des sens ». Quels sont ces intrus qui menacent de tout mettre sens dessus dessous ? Ils sont trois : l’attraction, l’aversion, l’illusion (lobha, dosa, moha) 4

Je suis le gardien de mon esprit, j’agis en toute conscience

Rajout proposé par Lise et Michel Tardieu :

″Sans la capacité de reconnaissance toute vigilance serait comme un puits sans fond. La  » sentinelle de l’âme » se souvient de ce que je suis face à ce que je crois être. Elle sent le parfum de la Vie et le suit à la trace. Elle permet de poser la bonne interrogation ( tour en Soi , à travers soi ) Chaque fois que je prononce l’Amour à travers « je ». » Si je ne suis pas pour moi, qui le sera ? Si je ne suis que pour moi, qui suis je ? Et si ce n’est pas maintenant quand ? «  Hillel l’Ancien 5

fhb2_phatch

3 ibid

4 Hervé Clerc – Les choses comme elles sont, une initiation au bouddhisme ordinaire – Folio – 2011

5 https://fr.wikipedia.org/wiki/Hillel_Hazaken


Publicités

5 réflexions sur “Le gardien de l’esprit

  1. Quelle Joie que de croiser en ces mots la  » capacité de reconnaissance » en cette » Sentinelle de l’âme » qui se souvient de ce que je suis face à ce que je crois être. Sans cela toute vigilance est comme un puits sans fond. Merci Frédéric .
    Lise

  2. Merci Frédéric, je partage ceci avec Michel Tardieu à l’instant car j’y vois un prolongement des mots de Hillel l’Ancien cité hier. « Sati, désigne l’attention, la vigilance, la présence d’esprit mais aussi une capacité de reconnaissance. « Sati signifie garder à l’esprit ou rappeler à l’esprit. Sati est la capacité à ne pas perdre le fil »Sati, sentinelle de l’âme, se tient sur le qui-vive, à l’affût, embusquée en arrière-conscience, où elle observe, mesure, évalue, distingue, situe, note, nomme. Sati ne flotte pas, ne dérive pas, ne dévie pas.Pour effectuer ce travail, le gardien se tient « aux portes des sens ». Quels sont ces intrus qui menacent de tout mettre sens dessus dessous ? Ils sont trois : l’attraction, l’aversion, l’illusion (lobha, dosa, moha) 4″Sans la capacité de reconnaissance toute vigilance serait comme un puits sans fond.La  » sentinelle de l’âme » se souvient de ce que je suis face à ce que je crois être.Elle sent le parfum de la Vie et le suit à la trace.Elle permet de poser la bonne interrogation ( tour en Soi , à travers soi )Chaque fois que je prononce l’Amour à travers « je ». » Si je ne suis pas pour moi, qui le sera ?Si je ne suis que pour moi, qui suis je ?Et si ce n’est pas maintenant quand ? « Hillel l’Ancien Date: Mon, 11 Jan 2016 21:49:33 +0000 To: autre-lien@hotmail.fr

  3. Une erreur dans mon texte que je corrige ici : Chaque fois que se prononce l’Amour à travers « je ».

    From: autre-lien@hotmail.fr To: comment+zgurhs4l6ms92qq1ag5l9lk@comment.wordpress.com Subject: RE: [Nouvel article] Le gardien de l’esprit Date: Tue, 12 Jan 2016 09:14:13 +0100

    Merci Frédéric, je partage ceci avec Michel Tardieu à l’instant car j’y vois un prolongement des mots de Hillel l’Ancien cité hier. « Sati, désigne l’attention, la vigilance, la présence d’esprit mais aussi une capacité de reconnaissance. « Sati signifie garder à l’esprit ou rappeler à l’esprit. Sati est la capacité à ne pas perdre le fil »Sati, sentinelle de l’âme, se tient sur le qui-vive, à l’affût, embusquée en arrière-conscience, où elle observe, mesure, évalue, distingue, situe, note, nomme. Sati ne flotte pas, ne dérive pas, ne dévie pas.Pour effectuer ce travail, le gardien se tient « aux portes des sens ». Quels sont ces intrus qui menacent de tout mettre sens dessus dessous ? Ils sont trois : l’attraction, l’aversion, l’illusion (lobha, dosa, moha) 4″Sans la capacité de reconnaissance toute vigilance serait comme un puits sans fond.La  » sentinelle de l’âme » se souvient de ce que je suis face à ce que je crois être.Elle sent le parfum de la Vie et le suit à la trace.Elle permet de poser la bonne interrogation ( tour en Soi , à travers soi )Chaque fois que je prononce l’Amour à travers « je ». » Si je ne suis pas pour moi, qui le sera ?Si je ne suis que pour moi, qui suis je ?Et si ce n’est pas maintenant quand ? « Hillel l’Ancien Date: Mon, 11 Jan 2016 21:49:33 +0000 To: autre-lien@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s