Pépito décembre 1954


00fb

Pépito est un personnage de bande dessinée créé par Luciano Bottaro en 1951, dans Gaie Fantasie. Il est vite adopté par l’éditeur français Sagédition, qui publie à partir de 1954 une revue éponyme.   

gaie16_08_1955

Il est publié ensuite en 1952 dans Cucciolo, avant d’avoir son propre journal, en 1955-1956, chez l’éditeur Renato Bianconi.

rolandjouve

(Ci-dessus la réédition par les Éditions Jouve)

Pépito est un gentil petit corsaire à la frimousse rondouillarde coiffé d’un grand chapeau orné d’une tête de mort. Il est en lutte pour la justice, contre le méchant gouverneur Hernandez de la Banane (surnommé tantôt « Sa Ventripotence » tantôt « Sa Corpulence », ou encore « La Mortadelle à Pattes » en raison de son tour de taille) qui, assisté du diabolique inventeur Scartoff, fait régner l’injustice sur l’île de Las Ananas. À bord de son navire « la Cacahouète », il est aidé dans cette tâche par son second Crochette, les flibustiers Ventempoupe et La Merluche et un perroquet très bavard, Bec-de-Fer, auquel se joint, au gré des aventures, un singe nommé tantôt Perruche (histoire L’île aux singes) tantôt Pancrace (histoire La marmite volante).

« Leurs aventures se déroulent dans des Caraïbes imaginaires, quelque part entre l’île de Pâques et Hispaniola, et plus précisément à Las Ananas, possession du roi Alonzo XXXIV

Arborant le Jolly Roger, Pepito se montre fidèle à l’idéal libertaire des gentilshommes de fortune et ridiculise les ineptes représentants de l’autorité, qu’ils soient roi, officiers, nobles, fonctionnaires, médecins ou scientifiques

Bottaro donne ici une interprétation souvent ironique, toujours joyeuse et burlesque, proche de la commedia dell’arte, des récits de Stevenson ou de Salgari, et des grands films qu’ils ont inspirés dans les années 40 et 50, de Capitaine Blood à L’Île au trésor. » (2)

 

cornelius

(Ci-dessus la superbe réédition par les éditions Cornelius)

 

Luciano Bottaro (né le 16 novembre 1931 à Rapallo, dans la province de Gênes, en Ligurie et mort le 25 novembre 2006 dans la même ville) est un dessinateur italien de bandes dessinées. (1)

Le groupe Danone, ayant acheté le personnage de Pépito à Sagédition (ancien éditeur du personnage) pour en faire la mascotte de ses biscuits du même nom, a un temps interdit à l’auteur de poursuivre les aventures de son personnage fétiche. Malgré un procès perdu en première instance par Danone, le groupe agro-alimentaire a conclu avec Bottaro un accord interdisant à ce dernier toute exploitation dérivée du personnage, empêchant notamment la production d’un film préparé par Canal+. Ce procès a beaucoup affecté Luciano Bottaro dans les dernières années de sa vie. (4)

01

Il est amusant de voir le style de Bottaro qui en 1954 est encore très classique pour l’époque alors qu’ensuite il va trouver un style très personnel et reconnaissable.

Ici la revue parue en décembre 1954  – Album n° 7 : Pepito et Bec de Fer  – Editeur : Sage  – Vendu lors de sa sortie au prix de : 35 AF    – Cote : 25,00 € (6)

L’histoire ci-dessous


Sources :

  1. Wikipédia
  2. Cornélius
  3. Comic Vine
  4. Wikipédia
  5. Luciano Bottaro
  6. BD-PF
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s