Les clichés interdits en bande dessinée


1

Jérôme Jouvray de l’Atelier Mastodonte de Spirou a déterminé trois clichés interdits en BD (maintenant) :

Sans titr

  1. Un personnage à genoux, les mains levées au ciel qui crie « nooon » vu en contre-plongée
  2. Un personnage qui se réveille à la fin et heureusement tout ça n’était qu’un rêve
  3. une porte dimensionnelle (qui permet tous les fantasmes scénaristiques)

En voici un bon exemple dessiné par le même Jérôme :

Sans titre

Mais en effet, surtout le rêve, était une technique utilisée régulièrement par les scénaristes pour se sortir de situations difficiles, un exemple des années 50, avec Luc Junior chez les Martiens des grands Goscinny et Uderzo :24

Bien sûr le personnage qu’on voit à la fin avec son filet papillon (et qui n’est autre qu’une caricature du scénariste Goscinny) fait, in fine, douter le personnage que son aventure était bien un rêve, puisque dans cette aventure il a rencontré ce personnage !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s