Noël 1933 (American way of life)

Spiegel Catalog

Images issues du catalogue de noël 1933 de la vente par correspondance de l’entreprise américaine Spiegel (un peu leur La Redoute).

Fondée en Avril 1865 en tant que magasin de meubles, Spiegel a été le leader américain de vente par correspondance, comme a pu l’être Manufrance, toute proportion gardée puisqu’en 1925 il avaient 10 millions de clients. C’est après le grand incendie de Chicago en 1871 qu’il a commencé à vendre par des des annonces régulières dans plusieurs journaux de Chicago. 

Spiegel Catalog_01

Spiegel a publié ses premiers catalogues en 1888. Mais en 1892, de nombreux clients ont été mauvais payeurs et l’entreprise a fait faillite. Ils ont recommencé en prônant la vente à crédit. Ce qui permit une remarquable expansion de l’enterprise. Jusque dans les années 50 Spiegel offrait des crédits sans intérêt à ses clients.

C’est Spiegel qui a lancé en 1909 le « nounours » (Teddy Bear) qui envahira tous les foyers américains puis européens. Spiegel continue à donner son personnel un ours en peluche pour marquer l’anniversaire de l’entreprise chaque année.

Spiegel Catalog_08a

Il a commencé à vendre des vêtements pour la première fois en 1912. Il a créé sa propre ligne de vêtements pour femmes : La ligne nommée « Martha Lane Adams ».

Spiegel Catalog_38

Où l’on peut voir que déjà à cette époque (1933) toutes les femmes étaient minces et longilignes, à moins que, comme à notre époque, ils nous vendaient des normes « sociales physiques de minceur » !!!

C’est leur politique de « crédit gratuit » qui leur permis de redémarrer dès les années 30 après le « crac » de 1929. Elle a aussi ciblé une couche de la populations plus aisée en vendant des « produits de qualité » (donc plus chers).

Spiegel Catalog_15

Mais après guerre le crédit deviendra payant, sans apparemment que ses publicités soient bien claires, puisque qu’en 1971 Spiegel a été accusé de ne pas donner toutes les indications légales concernant ses crédits et de faire des recouvrements abusifs.

Il semblerait qu’il soit maintenant dans le giron du groupe de la « pulpeuse » femme d’affaire Lynn Tilton.

Spiegel Catalog_02

Son catalogue de jouets de 1933 qui a du faire rêver (et ferait sûrement encore rêver) petits garçons et petites filles (en tout cas moi il me fait rêver 🙂 )

Spiegel Catalog_04

Spiegel Catalog_05

Spiegel Catalog_06

Spiegel Catalog_08

Il était possible de commander un auto-radio ! Il faudra attendre 30 ans pour que cela commence à se répandre en France :

Spiegel Catalog_16

Spiegel Catalog_26

Apparemment en 1933 on ne se mettait pas en jogging quand on rentrait le soir chez soi du travail mais en robe de chambre (comme on peut le voir dans les films de cette époque, enfin en tout cas pour une classe sociale aisée) :

Spiegel Catalog_28

Les femmes avaient déjà tout ce qu’il fallait pour être sexy 🙂 :

Spiegel Catalog_35

Spiegel vendait aussi  un canapé-lit :

Spiegel Catalog_56

En France c’est un certain Albert DUCROT qui fut l’inventeur du canapé-lit à la même époque.

Les aspirateurs semblaient être de vrais appareils de musculation et la machine à laver avait un « sèche-linge » intégré sous forme de rouleaux qui compressait le linge (mes parents ont eu cela quand nous étions enfant il y a 50 ans)

Spiegel Catalog_59

SOURCES :

 

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s