Renoncer ! (mais à quoi ?)

fb

Le renoncement ne peut être soumission, mais renoncement à être ailleurs que dans le présent. Renoncer à agir en s’accrochant à un futur non arrivé ou en cherchant à fuir un passé qui n’existe plus.

Eric Rommeluère dans son livre « Le bouddhisme n’existe pas » (1) parle d’un renoncement à SES PEURS, celles qui justement nous empêchent de nous engager concrètement, et nous font soumis.On le verra dans le livre suivant d’Eric Rommeluère (2), ce renoncement ne peut que nous amener à nous engager dans le monde. Le « job de disciple du bouddha », la voie du bodhisattva, est une voie de l’engagement par une ouverture au monde, aux êtres vivants, à la vie en général. Cette ouverture se lie avec l’amour du prochain et à l’écoute de sa souffrance. C’est le dialogue que nous sommes capables de construire ensemble qui nous rend humain et nous amène à agir.

(1) – Le bouddhisme n’existe pas – Eric Rommeluère – Seuil – 2011

(2) – Le bouddhisme engagé – Eric Rommeluère – Seuil – 2013

151123

(Paru il y a 4 ans sur mon blog fréderic.baylot chez free)

 

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s