La créativité libératrice

fb

On parle beaucoup dans le Véhicule de la Grandeur (Mahayana) du bouddhisme des moyens habiles. Ce sont des méthodes créatives pour prendre soin de tous les êtres vivants en tenant compte de leur contexte de vie, de leur histoire, de ce qu’ils sont.

Toute situation est bonne pour cela. Vimalakirti est un laïc du temps du Bouddha qui était passé maître en la matière.

On dit même qu’il se fit passer pour malade afin qu’on lui rende visite et qu’il profite de cette rencontre pour enseigner les méthodes pour faire cesser la souffrance de ceux qu’il recevait.

C’est cette créativité au service du don et de la générosité qui caractérise le bodhisattva, lui qui a pris les quatre grands vœux. C’est ce souffle qui anime la vie du bodhisattva et que l’on peut nommer la « Pensée d’éveil » (bodhichitta).

« Bienveillants amis, celui qui veut gagner un corps de bouddha pour guérir les maladies de tous les êtres devrait engendrer l’esprit de l’insurpassable Éveil authentique et parfait ».


Soûtra de la Liberté inconcevable (Les enseignements de Vimalakirti). Fayard, 2000. Traduit du Chinois par Patrick Carré

151103

paru le 3/11/12 sur mon blog

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s