Circuit mémorial de la Retirada

argelèsfb

VIA LE SITE DE LA VILLE D’ARGELÈS

En 1939, Argelès-sur-Mer a accueilli 200 000 républicains espagnols fuyant le fascisme. De nombreux sites disséminés sur le territoire communal forment un circuit de la Mémoire.

4Camp-dArgelès1

Etape n°1 : Le monolithe (rue des Dunes – Plage)
Inauguré en 1999, ce monument marque l’emplacement de l’entrée du camp d’Argelès-sur-Mer. Il honore la mémoire des Républicains espagnols internés dans le camp à partir de février 1939.

4monolithe

Etape n°2 : la plaque nord (vers le parking de la Marenda – Plage)
Elle marque la limite de l’ancien camp.

4plaque_nord

Etape n°3 : le cimetière des Espagnols (avenue de la Retirada)
Dès l’ouverture du camp en février 1939, on enregistre de nombreux décès dans l’enceinte du camp. Suite à un appel de la Municipalité, un propriétaire met à disposition de la mairie un terrain pour en faire le cimetière du camp. Celui-ci sera détruit par les terribles inondations de 1940.
Aujourd’hui, une stèle marque le centre de l’ancien site.
Ce monument est un don fait dans les années 1950 par une famille, en souvenir d’un des leurs disparu. Les noms gravés sont ceux des personnes décédées dans le camp au cours de leur internement. Les noms manquants ont été ajoutés en 2007. Aujourd’hui, le cimetière permet aux familles, enfants et petits-enfants des internés du camp, de se recueillir.
Toujours au cœur du cimetière, un Arbre aux enfants est dédié aux 70 jeunes de moins de 10 ans décédés dans le camp.

4cimetiere_espagnols

Etape n°4 : Le Mémorial du camp d’Argelès-sur-Mer (Valmy) (Lire aussi ICI)
Depuis une quinzaine d’années, un travail de mémoire conséquent et reconnu est initié à Argelès-sur-Mer. L’ouverture par la municipalité du Mémorial du camp d’Argelès-sur-Mer en février 2014 est le point d’orgue de cette démarche.
Son objectif est de matérialiser le travail de recueil de mémoire déjà réalisé et de présenter celui-ci à tous les publics de manière très pédagogique.

4memorial_camp-1

L’exposition « Les camps sur le sable »
Dès le commencement de la Retirada, devant l’afflux considérable de réfugiés, les autorités françaises sont amenées à ouvrir sur le même modèle, c’est à dire sur le sable des plages, les camps de Saint Cyprien et du Barcarès, un peu plus au nord du département.
Pour la première fois, les trois camps sur le sable du Roussillon font l’objet d’une exposition commune au Mémorial d’Argelès-sur-Mer.

Cette exposition temporaire présentée jusqu’au 27 février 2016 propose des visuels inédits de ces sites issus du fonds documentaire cédé au Mémorial par la famille du commandant Couderc, militaire de réserve en charge de la gestion des camps dans les Pyrénées-Orientales, commandant de celui d’Argelès-sur-Mer de 1939 à 1942.

Infos. 04 68 88 59 38 (accueil Mémorial).

LIRE PLUS DANS LE JOURNAL CATALAN D’OÙ PROVIENNENT LES PHOTOS

 D’AUTRES DÉCOUVERTES DE LA CATALOGNE SUR LE SITE PASSEJADA CATALANA

argelès

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s