« Magnétisme » : donner de l’énergie et se sentir mieux

magnetism

Un article tiré du magazine Inexploré et dédié à l’ami Frédéric. Il a aidé notre petit fils à se sortir de ses difficultés de santé (eczéma sur tout le corps qui l’empêchait de dormir, de jouer, de s’épanouir) comme l’explique notre fille sur son blog Tinylasouris.fr .

« Quel que soit l’endroit où nous vivons, notre culture est empreinte de superstitions. L’une d’elles, tenace, prétend que si on ne se protège pas lorsque l’on pratique le magnétisme, on s’expose a de gros problèmes. « La première fois que j’ai guéri quelqu’un, j’ai attrapé son mal. II venait de se faire piquer par une guêpe et après l’avoir magnétisé, c’est moi qui ai eu l’oedeme. J’ai changé ma façon d’appréhender les choses et ça n’est plus jamais arrivé », relate Bernard Blancan. Nous provoquerions nous-mêmes nos maux, par la pensée. La peur est un très grand frein dans la pratique du magnétisme, elle pollue nos actes de manière réelle. C’est en imaginant récupérer, faute de protection, les maladies de ceux que l’on soigne que l’on commence à induire cette réalité. En effet, si nous pouvons soulager une douleur grâce à une intention, une simple pensée, alors il est probable que nous serons sensibles aux dangers que nous imaginons. La première des choses est donc de décider que l’on n’est qu’un intermédiaire : ce qu’il se passe n’a rien à voir avec soi. Vous pouvez également décider que vous vous faites du bien chaque fois que vous prodiguez un soin. La meilleure des protections, c’est d’être convaincu que l’on agit pour le bien d’autrui et pour soi-même. Gardez une pensée positive en toutes circonstances. Et n’hésitez pas à passer une nouvelle convention : «Chaque fois que j’exécute un un soin, que je donne de l’énergie, je me sens mieux. » Afin de rassurer votre mental, à cause des croyances, vous pouvez éventuellement accompagner le soin d’une certaine gestuelle. Passez les mains au-dessus d’une douleur, puis projetez-les vers le sol, pour vous débarrasser du mal. Cela ne sert qu’à vous tranquilliser. Dans l’absolu, vous n’en avez pas besoin. Mais notre mental aime nous torturer. Vous pouvez aussi décider que vous vous purifiez chaque fois vous vous promenez dans la nature, que vos mains touchent de l’herbe ou un arbre… Robert Martin explique qu’après chaque séance de magnétisme, il se nettoie longuement les avant-bras sous l’eau, comme s’il se débarrassait des énergies qui ne lui appartiennent pas. Un autre conseil important étant donné que nos pensées et nos belles intentions se disputent l’avantage avec nos peurs et nos doutes, il est impératif de pratiquer lorsque l’on est en bonne santé. Pour ces mêmes raisons, il vaut mieux éviter le moindre verre d’alcool avant un soin ou une expérience. Vos pensées doivent être les plus pures et les plus honnêtes possible. Bien se connaître est le meilleur moyen de n’en faire naître que des positives. »

(Développer son magnétisme – Natacha Calestrémé – Inexploré n°28)

 Lire deux autres articles dans le même dossier de ce n°.

S’abonner au magazine Inexploré

magnetisme

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s