Le chant de la Voie des pins parasols


m151006

La clarté changeante des cimes,
l’écho qui résonne dans le ravin

ne sont autres
que le visage et la voix
de notre bouddha Shâkyamuni

Kigen Dôgen

(in Les patriarches du zen – De Smedt – Mollet – Le Relié – 2012)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s