Une envie renouvelée de faire bouger les consciences ancrée au cœur


terre4101

Un extraits d’un article très intéressant de Miriam Gablier à lire dans le magazine Inexploré, un compte rendu du Sommet des consciences pour le climat à Paris de cet été. Hélas je trouve qu’on n’y parle pas assez du lien entre libéralisme et écologie, que tant que nous serons dans ce système économique nous ne nous en sortirons pas (voire les détournements de la taxe carbone, du « greenwashing » comme vient de le prouver l’affaire WV etc). Alors prendre conscience, oui ! Mais de changer notre manière individuelle de vivre et de CONSOMMER pour foutre à la porte tout ce qui n’est pas humain, local, éthique, écologique !!!

« Il serait temps de « sortir de l’égoïme dans lequel l’inertie de nos habitudes nous emmène » soutient Sa Sainteté Bartholomée 1°‘, patriarche œcuménique de Constantinople. « Il y a une simplicité évidente : nous devons nous sauver ensemble résume le Pr Andrea Riccardi, fondateur de la communauté Sant’Egidio. Ainsi, des représentants des plus grandes instances religieuses et spirituelles mondiales, de même que de nombreux acteurs écologiques, soutiennent un appel commun.

Voir un cardinal céder le micro à un rabbin, qui laisse lui-même la place à un spécialiste des civilisations musulmanes, suivi d’un philosophe chinois confucianiste, laisse à penser qu’une unité de propos semble possible. Voir autour des mêmes tables rondes un cheikh irakien, un prêtre taoïste japonais, un Premier ministre béninois, une altermondialiste hindoue ou une sénatrice des Philippines, fait réaliser combien nous sommes tous les habitants de la même planète. En effet, nous sommes tous dans le même bateau face au réchauffement climatique
dont les répercussions sur l’environnement et sur notre santé sont maintenant largement démontrées.

C’est de notre survie dont il s’agit. La planète pourrait se passer de l’humanité. L’humanité ne pourra pas se passer de la planète. « Nous nous approchons du moment critique au-delà duquel le changement climatique risque de dénier a la génération de mon petit-fils le droit à une planète saine et durable », prévient Kofi Annan. Hypothèque sur les générations futures. « Atteinte déjà  bien réelle pour la flore, la faune et les populations », rappelle Vandana Shiva, physicienne et prix Nobel alternatif. Moment fort de la journée : le témoignage de Valdelice Veron, porte-parole du peuple Guarani-Kaiowa du Brésil et fille d’un grand chef assassiné “ pour avoir essayé de protéger ses terres. « Nous ne sommes pas des êtres folkloriques, nous sommes des êtres vivants. Nos territoires sont en train d ’être détruits par des hommes avides dont le seul but est de s’enrichir. Au cours de nos voyages nous avons pris conscience que les problèmes auxquels nous sommes confrontés sont similaires aux problèmes de presque tous les peuples autochtones », appuie-t-elle.

Un maître mot : « Nous devons revenir vers la nature, concrètement et spirituellement », indique Sebastiâo Salgado, photographe brésilien. C’est avant tout d’elle dont dépend notre vie. « La nature est quelque chose que nous ne pouvons pas reproduire. Nous pouvons planter une graine mais l’arbre lui-même va se développer sans que nous ayons à faire quoi que ce soit. Regarder l’environnement comme quelque chose de sacré est absolument essentiel », insiste Nandita Krishna, écrivaine et environnementaliste indienne.

Ne l’oublions pas, la vie est un mystère que nous sommes encore loin de comprendre. « Il est très difficile de faire émerger de la conscience. En fait, il a fallu que les constantes et les lois physiques de l’univers soient ”réglées de façon extrêmement précise pour que la vie émerge. Notre Terre est unique, il faut la sauver lance l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan. En fin de journée, je m’extrais à contrecœur d’un hémicycle qui ne s’est pas désempli, une envie renouvelée de faire bouger les consciences ancrée au cœur. »

S’abonner au magazine Inexploré

terre41015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s