Slow life

150908

Il est souvent dit par les bouddhistes qu’il faut « tuer le désir qui est source de souffrance ». Mais comme je l’ai dit les 2 premiers grands axiomes du Bouddha sont : L’existence est mal-aise et la cause de cette souffrance névrotique est que nous avons une image faussée de nous-même.
La méditation ne nous apprend donc pas à tuer le désir, car celui-ci avec l’amour est le ressort de la vie, mais elle nous ouvre à l’esprit vaste : le don dans l’instant. Don que nous fait la vie de ce moment présent à disposition et contre-don que nous pouvons faire en nous impliquant d’une manière responsable pour la vie.
« À chaque instant, l’instant se donne à nous dans sa disponibilité, dans sa gratuité. » (Eric Rommeluère – « Les Bouddhas naissent dans le feu » )
S’asseoir en méditation c’est décider de prendre soin précieusement de cet instant présent. Pour cela nous accueillons ce qui est, sans jugement ni désir de contrôle. Unis à la vie nous la fécondons par la lenteur sensuelle avec laquelle nous l’accueillons et la partageons, en parole et en geste.

150908

NAUTILOVE

Publicités

Et vous qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s